Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Expobeton2018, voici les dix recommandations !

Published

on

La troisième édition d’Expo Béton s’est clôturée, le 21 septembre 2018 au Pullman Hôtel de Kinshasa, par la formulation des dix recommandations principales. Quatre jours durant, les échanges ont tourné autour du thème central : «le Corridor Ouest de la RDC : projets à développer et opportunités d’affaires».

En effet, les discussions autour de cette thématique ont conduit les participants à des réflexions profondes, comme celle liée à la nécessité d’électrifier le corridor ouest afin de booster l’industrialisation, celle relative à la concurrence (comment uniformiser les prix des services dans les différents pays concernés ?), cella de la compétitivité (former et posséder une main d’œuvre qualifiée), etc.

Cette édition a le mérite d’avoir réuni les officiels de l’Angola, du Congo/Brazzaville et de la RDC, pour des discussions franches, ensemble avec les opérateurs économiques, les professionnels du secteur et les participants. Une configuration efficiente qui a abouti à des recommandations propositions comme entre autres :

  1. la création d’une Autorité de gestion en RDC ;
  2. l’acquisition de nouvelles technologies ;
  3. la mise en place de mécanismes de protection et de garantie des investisseurs et des investissements ;
  4. l’application de tarifs préférentiels par Kilowatt/Heure ;
  5. l’exonération totale à l’importation des intrants, à l’exception de la redevance administrative y rattachée ;
  6. le développement du projet du port en eaux profondes de Banana ;
  7. le prolongement du chemin de fer Kinshasa – Matadi vers Banana ;
  8. l’harmonisation des réglementations de transport et des politiques de transport avec les pays frontaliers ;
  9. l’harmonisation des normes de construction de routes et autres infrastructures ;
  10. la mise en application des dispositions relatives à l’installation du Secrétariat Permanent à l’instar des autres Autorités des Corridors de la Sous-région (Corridor Nord et Corridor Centre).

Le président du Comité organisateur, Jean Bamanisa Saidi, est resté convaincu que le Corridor Ouest ne peut exister fondamentalement que s’il y a de l’énergie nécessaire à son développement.

« L’électricité à produire par les projets en cours de réalisation et futurs doit servir, avant tout, au Corridor Ouest. Pourquoi ne pas avoir 5 000 industries sur cette zone grâce à cette électricité? Faudrait-il absolument exporter l’énergie produite alors que le besoin des industriels locaux reste entier? Cette est d’autant plus nécessaire car, elle devrait booster le développement, la création d’emplois et de richesse nationale ainsi que celle de la classe moyenne en RDC», a – t – il recommandé.

Cette troisième édition a connu la participation de plusieurs officiels congolais et étrangers, venus exposer et discuter de la manière la meilleure de mettre en place ce corridor, les enjeux, mais aussi et surtout les défis pour y parvenir.

« Quatre jours durant, institutionnels et professionnels du secteur ont discuté autours des questions relatives aux infrastructures multimodales, l’habitat, l’eau, et l’énergie, l’entrepreneuriat et le commerce, les ressources humaines, l’industrie et les investissements. Un tour circulaire des questions qui ont permis de mieux cerner à la fois les opportunités, les enjeux et les défis qui se posent pour la mise en place réussie du Corridor Ouest, bénéfique à tous », a précisé Jean Bamanisa.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Advertisement

Edito