Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Transco, le directeur général Michel Kirumba reprend du service !

Published

on

Suspendu depuis trois mois, Michel Kirumba Kirumba vient d’être réhabilité à son poste de directeur général de Transco. Il a repris du service lundi 12 novembre 2018, à la fin d’une journée de tension sociale. En présence du secrétaire général à la vice-primature en charge du Transport et voies de communication et des cadres de cet établissement public de transport en commun, il a promis de s’investir pour assurer la quiétude et la paix sociale au sein de Transco.

C’est un nouveau départ Transco. Usant des prérogatives lui reconnues par la loi, le vice-premier ministre en charge des Transports et voies de communication, José Makila, a, à travers une correspondance officielle, levé la suspension préventive de Michel Kirumba.

D’après Forum des As, tout s’est déroulé en l’absence du directeur général intérimaire, Andrew John Bongi qui, malgré les différents appels téléphoniques de la délégation de la tutelle et du commandant de la Police district de la Tshangu, aurait catégoriquement refusé de retourner dans les installations de Transco.

Si en application de cette décision ministérielle, Michel Kirumba est réhabilité, son intérimaire regagne d’office son poste de Directeur général adjoint de cet établissement public.

A RE(LIRE) : TRANSCO, des agents contre la réhabilitation du directeur général suspendu

Vers un nouveau départ ?

Le secrétaire général, Donat Bagula Mugangu a exhorté le directeur général à œuvrer pour l’intérêt non seulement des travailleurs de Transco, mais aussi de toute la population congolaise.

« Que ce temps de suspension soit pour vous un moment qui vous revigore afin de mieux conduire Transco. Que votre remise en fonction ne soit un moment de revanche. Cet établissement public à un rôle social et sécuritaire à jouer au profit de la population. Vous allez vous retrouver devant une situation difficile, mais il faut agir en tant que père de famille. Faites en sorte que tout le monde se remette au travail afin que la mobilité des personnes et de leurs biens soient assurés à travers le pays », a-t-il recommandé.

Pour sa part, Michel Kirumba a remercié le chef de l’État et sa tutelle hiérarchique pour ce renouvellement de la confiance. Il s’engage, en vertu du principe de continuité des affaires de l’Etat, à poursuivre tout ce qui a été fait de bien.

« Nous soutenons toutes les décisions prises en faveur des agents de Transco et de la population congolaise de manière générale. S’il y a eu des primes qui ont été appréciées par les agents, nous allons les maintenir. Il n’y a pas lieu de penser aux choses contraires. Nous sommes là pour faire avancer l’entreprise. Oublions le passé, voyons plutôt l’avenir. Serrons-nous les mains pour aller de l’avant », a rassuré Michel Kirumba.

La cérémonie marquant son retour aux affaires a été organisée dans un climat de tension. Des agents s’y sont opposés farouchement au point d’observer un arrêt de travail qui a complètement paralysé les activités de cette entreprise la journée du lundi, à travers la ville de Kinshasa.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Advertisement

Edito