Connect with us

a la une

RDC : Congo Airways, le Plan d’actions 2018 en cinq points !

Published

on

Fort des progrès réalisés en deux ans d’existence, Congo Airways se déploie pour s’affirmer comme compagnie de référence en Afrique centrale et au-delà. « Nous avons tous une responsabilité historique de construire cette compagnie. Donc, pas droit à l’échec », a rappelé le Directeur Général Désiré Balazire aux agents et cadres de cette société. Et ce, avant de brosser les grandes lignes du Plan d’actions de l’exercice 2018. C’était au cours de la cérémonie d’échange des vœux qui s’est déroulée mardi 23 Janvier 2018 à l’Hôtel Memling à Kinshasa.

Extension du réseau

D’après Désiré Balazire, il est prévu l’ouverture des lignes régionales au premier trimestre 2018 devant permettre à Congo Airways de desservir Johannesburg, Douala, Pointe-Noire, Cotonou, Libreville, Bujumbura et Bangui. Aux deuxième et quatrième trimestres, d’autres lignes seront opérationnelles sur Nairobi, Luanda, Addis-Abeba, Abidjan et Entebbe au départ de Goma.

A cela s’ajoute, à l’interne, des destinations domestiques supplémentaires sur Moanda, Kolwezi, Butembo et Beni.

Augmentation de la flotte

Le leasing en ACMI d’un Airbus A320 (de 2011) auprès de la société tunisienne pour une période de 5 mois vient renforcer la flotte des Léopards de six avions. Avec cet appareil, indique M. Balazire, il sera possible à partir de ce vendredi 26 Janvier 2018 de baser désormais un avion à Lubumbashi pour effectuer les vols du matin au départ de cette ville à destination de Kinshasa.

Bien plus, il est prévu l’intégration en Dry Lease de deux avions de la famille A320 en Mai prochain et d’un avion A330 pour la desserte de Dubaï sur financement du Gouvernement.

Standards opérationnels et certification

En 2018, Congo Airways fera l’objet de l’évaluation de la mise en œuvre du Plan d’actions correctives de l’audit IOSA et du deuxième Readiness review Airbus. La compagnie connaitre également le démarrage du processus de certification européenne Third Country Operator TCO.

« Vous les collègues avec qui nous travaillons tous les jours, vous n’êtes pas oubliés. C’est avec vous que nous avons réalisé de grands progrès qui sont remarquables. Dans l’industrie, les gens sont émerveillés de voir des tels résultats en si peu de temps. 4 En effet, vous devez vous sentir fiers de travailler pour une de rares compagnies la mieux gérée d’Afrique. Les audits IOSA, Litson en disent long », a – t – il déclaré.

Vue de l’échange des vœux entre agents et cadres de Congo Airways.

Valeurs cardinales

Congo Airways compte renforcer les piliers de ses valeurs, à savoir : la sécurité, la fiabilité, l’intégrité, la satisfaction de la clientèle et le professionnalisme. La tolérance à la fraude étant nulle, rappelle le Directeur Général, tout celui ne satisfait pas à cette exigence quittera la société. D’où, son exhortation aux agents et cadres à faire preuve d’excellence.

«  […] les retards de nos vols seront considérés comme des fautes administratives passibles de sanctions sévères. Chaque agent de Congo Airways devra être un agent de marketing de la société et de défense des intérêts de la société. Celui qui se mettra en marge sera écrasé par la roue de l’histoire. Nous avons à lutter contre les dominations et les principautés. C’est pourquoi, je vous exhorte à des valeurs morales plus fortes ».

Vers la filialisation

D’après la Direction Générale, l’option a été levée pour que les activités de handling, de sûreté et de maintenance soient filialisées au cours de cette année. Ainsi donc, les filiales à créer seront des centres de profit pour Congo Airways. Pour la maintenance, a rassuré M. Balazire, les questions fiscales seront mieux approfondies en vue d’assurer la viabilité de cette filiale.

A RE(LIRE) : Congo Airways table sur plus de 400 000 passagers en 2018 !

Avec l’espoir de franchir la barre de 400 000 passagers en 2018, Congo Airways se dit déterminée à écrire une nouvelle histoire de l’aviation civile en RDC. De cet échange des vœux entre agents et cadres a traduit leur ferme volonté de préserver à tout prix « Congo Airways », ce symbole fort de de la souveraineté congolaise. La Présidente du Conseil d’Administration a également pris part à cette rencontre.

Zoom Eco

A RE(LIRE) :

AFRIQUE : Désiré Balazire de Congo Airways intègre le Comité Exécutif de l’AFRAA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :