Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : 13,56 milliards USD captés grâce aux avantages du Code des investissements à fin 2023 (rapport)

Avatar of La Rédaction

Published

on

BD8DF11C A08F 431A 9702 132E15E17A4D

Au cours des cinq dernières années, soit entre 2019 et 2023, la République Démocratique du Congo (RDC) a enregistré plus de 386 projets d’entreprises ayant bénéficié des facilités prévues dans le Code des investissements, notamment des avantages douaniers, fiscaux et parafiscaux.

C’est ce qu’indique le rapport statistique des projets agréés en République Démocratique du Congo entre l’année 2019 et 2023, rapport publié sur le site web de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI).

En effet, ce document révèle que le nombre des projets agréés au Code des investissements est passé de 62 en 2019 à 116 en 2022, soit une augmentation de 87 %, faisant ainsi augmenter le volume des investissements à 302 %, passant de 1,28 milliards de dollars américains en 2019 à 5,15 milliards USD en 2022.

En effet, l’année 2022 se distingue en marquant le point culminant de cette période avec un coût global de 5,15 milliards de dollars.

Au cours des cinq dernières années, le montant total des investissements agréés a atteint le volume de 13,56 milliards de dollars.

D’après l’ANAPI, cette évolution positive du volume des investissements au cours de la période sous-analyse s’explique principalement par des initiatives louables prises par le Gouvernement dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires dans le pays.

Il y a lieu de citer parmi ces initiatives prises par le pouvoir public congolais pour améliorer la situation :

• l’évolution favorable de la conjoncture économique au niveau national;

• les réformes notamment celles reprises dans la feuille de route pour l’amélioration du climat des affaires ou le plan d’urgence y relatif élaboré en 2023;

• les programmes lancés par le Gouvernement dont le Programme de
Développement Local des 145 territoires
de la République Démocratique du Congo
(PDL-145);

• l’intensification des activités de promotion des investissements menées par l’ANAPI à l’occasion des vingt années d’existence du Code des investissements ;

• Et l’amélioration de l’environnement
des affaires en RDC, avec la baisse de l’insécurité et la prise de divers actes de lutte contre la corruption;

De l’analyse des statistiques collectées pendant la période concernée, il se dégage que quatre (4) principaux secteurs ont le plus attiré les investissements au pays. Il s’agit des secteurs ci-après : (i) le secteur des services (44,8 %); le secteur de l’industrie (40,7%); le secteur des infrastructures (8,5%) et (iv) le secteur de l’agriculture (5,9%).

Un autre constat est le fait que la majorité
des projets agréés aux avantages du Code des investissements est constituée des Investissements Directs Étrangers (IDE) principalement originaires de la Chine, de la Grande Bretagne, de l’Egypte, de l’Île Maurice et de l’Inde.

Sur les 13,6 milliards de dollars du volume découlant des décisions d’investissements de la période 2019–2023, les Investissements Directs Étrangers (IDE) représentent 72,9% contre 27,1% pour les investissements des nationaux.

La publication de ce rapport sur les statistiques des projets agréés au Code des investissements de 2019 à 2023 est publié afin de mettre à la disposition des différents investisseurs, services étatiques, partenaires techniques, différentes parties prenantes, les évolutions enregistrées
pendant cette période dans l’attraction
des investissements directs étrangers
au pays ainsi que dans la promotion et le développement des investissements
domestiques.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV