Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Dr Jean-Jacques Mbungani inaugure une usine de production d’oxygène et une morgue aux Cliniques universitaires de Kinshasa

Avatar of La Rédaction

Published

on

A8447E4A 64E7 4B12 828D 0502F4FC5373

Poursuivant sa tournée d’inspection des hôpitaux de Kinshasa, le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani, s’est rendu, ce vendredi 5 août 2022, dans le district de Mont-Amba. Objectif : évaluer et s’assurer de l’effectivité de la mise en œuvre du programme de gratuité des accouchements.

Le Ministre congolais de la Santé a saisi cette occasion pour inspecter également les autres formations sanitaires qui doivent assurer ce programme initié par le Chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshisekedi. Un programme qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle.

Accompagné de la Vice-Ministre de la Santé, du Secrétaire général à la Santé ainsi que plusieurs responsables de différents départements de son ministère, Dr Jean-Jacques Mbungani a visité, tour à tour, le Centre hospitalier de Monkole dans la commune de Mongafula, les Cliniques Universitaires de Kinshasa, l’Hôpital général de référence de Kisenso qui bénéficie déjà du programme de gratuité de la maternité, l’Hôpital général de référence de Matete, le Centre hospitalier Saint Gabriel de Lemba, l’Hôpital général de référence Mère et Enfant de Ngaba, l’Hôpital Saint Joseph, le Centre hospitalier Mère et Enfant de Barumbu. Il va boucler sa tournée par la visite du laboratoire LAPHAKI situé toujours dans la commune de Barumbu.

Partout où il est passé, le Ministre Mbungani a tenu à se rassurer des conditions de travail et du plateau technique des formations hospitalières en perspective de la mise en œuvre effective de la Couverture Santé Universelle.

A l’occasion de son périple du jour, le patron congolais de la Santé publique, Hygiène et Prévention a été au chevet de plusieurs malades retenus dans des hôpitaux faute de moyens. Au nom du Gouvernement, il a procédé au paiement de leurs frais hospitaliers en souffrance. Un acte applaudi par les bénéficiaires.

Par ailleurs, le Ministre congolais de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a inauguré une usine de production d’oxygène construite grâce au partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et une morgue d’une capacité de 16 places aux Cliniques universitaires de Kinshasa.

A l’issue de l’itinéraire du jeudi 4 août 2022, le Ministre Jean-Jacques Mbungani Mbanda a fait savoir que tout est prêt pour matérialiser le programme de la gratuité de la maternité dans la ville-province de Kinshasa.

« Ça fait déjà 3 semaines que chaque jeudi la Vice-Ministre et moi-même effectuons une descente sur terrain. Nous avons levé l’option d’aller voir réellement ce qui se passe dans les hôpitaux publics de l’Etat, les confessionnels et même les structures privées. Vous savez que depuis le 30 juin, le Chef de l’État a lancé l’appel à l’accouchement gratuit et aux consultations pré-natales, post-natales, néonatales gratuites. Et c’est dans cet élan que nous avons décidé d’aller voir l’effectivité de ce programme. Comme vous le savez, 9 zones de santé sur les 35 que compte la ville-province de Kinshasa font déjà de la gratuité. Il était important d’identifier les autres structures qui pourront accompagner le Gouvernement dans ce grand projet. La Couverture Santé Universelle, qui est un des points les plus importants du programme du Gouvernement, prend effectivement son effet avec la gratuité annoncée. », a-t-il déclaré.

Avant de poursuivre : « Et nous pouvons dire aujourd’hui que le Gouvernement est à même d’appuyer les structures de l’État et celles qui sont en partenariat avec le ministère dans le cadre de la gratuité. L’enveloppe globale pour la gratuité est de 35 millions de dollars par an. Et à ce jour, 10 millions sont déjà disponibles et c’est grâce à cet argent que la gratuité se fait. C’est le paquet qui est négocié avec des programmes du ministère de la Santé, en lien avec la Banque Mondiale et d’autres structures. Nous allons rajouter au niveau du Gouvernement 25 millions supplémentaires pour que les structures qui vont entrer dans le cadre de ce programme puissent donner les actes définis gratuitement. »

Il faudrait noter que désormais la journée de jeudi a été retenue par le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention comme « journée de terrain ».

Dr Jean-Jacques Mbungani prévoit ainsi d’étendre sa tournée auprès de différentes structures sous sa tutelle tant à Kinshasa que dans le Congo profond.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito