Connect with us

a la une

RDC : Fondation Widal apporte «Aquatap» pour faciliter l’accès à l’eau potable dans la Tshuapa !

Published

on

RDC : Fondation Widal apporte «Aquatap» pour faciliter l'accès à l'eau potable dans la Tshuapa ! 1

La Fondation Widal vient de trouver la solution au problème d’accès à l’eau potable auquel est confronté la population de la province de la Tshuapa. Pour appliquer cette solution, son initiateur, Guy Loando Mboyo, a obtenu le partenariat de la Fondation Mutombo Dikembe. Un protocole d’accord de a été signé le mardi 16 juillet 2019 à Fleuve Congo Hotel de Kinshasa.

En effet, le projet est baptisé « Aquatap ». Il vise à fournir la dernière technologie devant faciliter un meilleur accès à l’eau potable aux habitants des milieux ruraux.

Pour la Tshuapa, il est prévu l’installation de 20 points d’eau dont chacun d’eux va desservir 200 000 personnes, soit une population cible de 4 millions d’habitants de la Tshuapa.

Mutombo Dikembe a ainsi répondu à l’appel de Guy Loando Mboyo afin de conjuguer leurs efforts pour améliorer les conditions de vie de leurs compatriotes vivant dans l’arrière pays.

« Nous apportons la technologie de Aquatap qui va permettre à la population d’avoir l’accès à l’eau potable avec un trois dollars par an au lieu de continué à souffrir avec les maladies de cholera, diarrhée qui hôte les vies de nos frères et sœurs surtout les enfants », a déclaré le président de la Fondation Mutombo Dikembe.

L’implantation des machines de traitement d’eau potable se fera avec l’expertise de deux sociétés américaines chevronnées en la matière. Et elles seront opérationnelles avant la fin de ce deuxième semestre 2019.

« Nos partenaires proposent un très bon produit. Cela n’est pas dit que nous ne reconnaissons pas les efforts de la Regideso, notre société nationale. Mais il est question ici d’un apport technologique qui prend en compte l’évolution du temps », a rassuré le président de la Fondation Widal, Guy Loando Mboyo.

Créée en 2018, la Fondation Widal oeuvre dans l’assistance des plus vulnérables de la société congolaise en général, et de la province de la Tshuapa en particulier. Cette structure humanitaire vise également la résorption du chômage au moyen des formations en entrepreneuriat assurées aux jeunes congolais.

D’après Pathy Ambroise Tshibamba, observateur activités de l’initiateur de la Fondation Widal, Guy Loando Mboyo a toujours manifesté sa ferme volonté et ne ménage aucun effort pour promouvoir les actions de développement de ses compatriotes de la Tshuapa et d’ailleurs.

En rappel, Guy Loando Mboyo est un avocat d’affaires de carrière, homme de valeurs et de discipline mais aussi motivateur des jeunes et philanthrope. Il vient d’embrasser la carrière politique en se faisant élire sénateur pour cette nouvelle législature.

Guy Loando Mboyo est porté par ses pairs, sénateurs, pour occuper le poste de questeur de la chambre haute du Parlement. Ils comptent sur ses compétences managériales aiguisées par son expérience acquise dans le secteur privé.

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement