Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Quand la DGDA Katanga soulève des montages !

Avatar of La Rédaction

Published

on

5026FD20 045E 4131 9B03 F523414CBD64

Tribune – Les grandes victoires se célèbrent toujours depuis la nuit des temps. Et pourquoi la DGDA Katanga ferait-elle exception après une si belle moisson en juillet 2022 ?

C’est ce qui explique la présence de la fanfare qui rappelle la belle époque des majorettes de l’ex Shaba.

Le travail bien fait est tout un état d’esprit inculqué par le Directeur Provincial, René Kalala Masimango, aux cadres et agents de cette entité génératrice des recettes pour l’État.

Sans fausse modestie, à tout Seigneur tout honneur, la victoire en termes de record des recettes pour la DGDA Katanga est certes une oeuvre collective, mais il n’y a jamais de victoire sans coach. Le coach dans ce cas d’espèce est le Directeur Provincial de la DGDA Katanga, René Kalala Masimango (RK pour les familiers), lui même nommé à ce poste en mars 2022 par la grande visionnaire qu’est la Directrice Général de la DGDA, Jeanne Blandine Kawanda. C’est en fait grâce à son leadership que l’oiseau rare nommé René Kalala a été trouvé pour booster les recettes douanières dans cette province stratégique du pays.

Revenons sur l’événement du jour :
La mise en place terminée, la modératrice a souhaité la bienvenue à tous les invités dont le Président de la FEC et des représentants des entreprises tant privées qu’ étatiques.

Invité à prendre la parole le Directeur René Kalala Masimango est monté sur le podium, regard droit, et d’un ton solennel, tel un commandant conscient que son navire est en haute mer, s’est adressé sans ambages aux cadres et agents présents sur les lieux pour leur annoncer la bonne nouvelle.

Dans son mot de circonstance, le Directeur Provincial de la DGDA Katanga a tenu à préciser que le dépassement d’assignation des recettes pour le mois de juillet 2022 était au centre de la cérémonie du jour.

Les chiffres que donne René Kalala sont simplement vertigineux. Placés dans le registre de la foi, on aurait simplement sorti des tiroirs le concept miracle eu égard à l’augmentation considérables des assignation des recettes comparées aux années antérieures.

En effet, rien que pour le mois de juillet 2022, les recettes douanières pour l’ensemble du grand Katanga ont été de l’ordre de 179 milliards 203 millions 30 mille Francs congolais sur un total de 174 milliards 446 millions 967 mille, représentant un taux d’exécution de 102%, il faut le faire.

Selon ce serviteur de la nation, plusieurs bureaux ont non seulement été excellents dans l’atteinte des objectifs qui leur ont été assignés, mais aussi ont réalisé des dépassements spectaculaires au mois de juillet 2022.

Il s’en est suivi alors comme un chapelet interminable l’énumération des chiffres bureau par bureau comme pour être concret et pourquoi pas convaincre ceux qui dans l’assistance feraient le Saint Thomas. Chacun des représentants des bureaux ainsi mentionnés a exprimé sa joie mais surtout sa fierté d’avoir apporté sa pierre, non seulement à l’édifice de la DGDA mais aussi à la construction de toute la nation qui a tant besoin des recettes propres dans un pays en pleine construction, un pays qui depuis un demi-siècle se bat pour son intégrité territoriale face à des guerres d’agression à répétition.

Pour ce jour, le maillot jaune est revenu au bureau de Mokambo qui a réalisé 185,65% de ses recettes assignées. C’est un record historique qui a mérité des applaudissements et des cris de joie.

Le Directeur Provincial de la DGDA Katanga a donc remercié chacun des cadres et agents qui ont suivi le mot d’ordre qu’il a donné. Il en a profité aussi pour saluer l’apport des partenaires incontournables que sont les commissionnaires en douane.

« C’est par un effort collectif, c’est par un esprit d’équipe que la DGDA Katanga a donné au Gouvernement de la République les moyens de son action », a dit en substance Monsieur René Kalala.

Des mots de reconnaissance qui sont allés droit dans les coeurs de tous ceux qui ont donné le meilleur d’eux mêmes, parfois au prix de grands risques pour faire vivre la nation, grâce à leurs performances.

« Pour tous ces sacrifices veuillez accepter les remerciements de la hiérarchie douanière », a dit en toute humilité ce commandant du navire DGDA Katanga qui n’a pas oublié d’exprimer sa gratitude à la Directrice Générale, Madame Kawanda.

Dans l’entendement de ce Directeur modèle, loin d’être un fardeau, la performance est une obligation qu’impose la loi à tous les agents.

Pour un leitmotiv, c’en est un. Et puis est venu ce rappel pour que personne ne dorme sur ses lauriers : « Nous avons tous l’obligation de percevoir des taxes à l’importation, à l’exportation ainsi que des taxes accises à l’importation locale sans oublier les autres perceptions éligibles à l’occasion de l’importation et de la production locale ».

Le numéro un de la DGDA Katanga a invité ses collaborateurs à redoubler d’efforts pour non seulement maintenir le cap mais aussi et surtout pour mieux faire en ce mois d’août.

Manifestement, rien ne peut arrêter, rien ne va arrêter cette machine à recettes de continuer à naviguer en haute mer, peu importe la météo.

Étant donné que tout bon et fidèle serviteur a toujours été récompensé, un diplôme de mérite a été décerné au bureau de Mokambo pour ses exploits. Cette sanction positive va sans doute servir d’émulation aux uns et aux autres dans cet élan de lutte contre la corruption, contre fraude
Et toute sortes de tare.

La DGDA se veut donc moderne, dynamique et performante.

Bolloré, Petro Congo, Kolwezi, Kasumbalesa frontière etc. Il s’en est suivi la remise de diplômes de mérite.
C’est tout fier que chaque délégué a brandi le sien au public.

Enfin est venu la photo de famille avec chaque représentant de bureau portant son diplôme.

A son tour, le Chef du bureau de DGDA Mokambo a rendu un vibrant hommage au Directeur provincial de DGDA Katanga pour son leadership et capacité managériale. D’après lui, c’est Haut cadre de la douane est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

Après l’hymne national, un verre de rafraichissement à été offert à tous les invités.
Le tout agrémenté par une belle fanfare , question de se rappeler que nous sommes ici au Katanga, terre de la bonne ambiance et de la danse. Un dîner de gala a été offert plus tard dans la soirée pour célébrer cette réalisation.

BLD Agency

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito