Quantcast
Connect with us

a la une

Lubumbashi : Les activités commerciales paralysées dans la commune Kenya

Published

on

La commune commerciale de la Kenya dans la ville de Lubumbashi (Haut-Katanga) est paralysée depuis plusieurs heures ce mercredi 29 Mars 2017. Les avenues qui abritent les magasins et autres boutiques dans cette commune ont été pris d’assaut par des manifestants visiblement des sympathisants du Rassemblement de l’opposition. Ces jeunes gens brûlaient des pneus et montaient des barricades sur la chaussée en vue d’empêcher toute circulation.

Ces manifestations, ont-ils dit, sont liées à l’échec des négociations entre la Majorité présidentielle et le Rassemblement de l’Opposition sous les hospices de la CENCO.

Selon quelques témoins, certains manifestants se sont livrés à des saccages. Le bureau de la SONAS a été victime de ce vandalisme. Les forces de l’ordre ont été dépêchées sur place pour rétablir l’ordre public.

Vue du Bureau SONAS vendalisé dans la commune de la Kenya, Lubumbashi.

Dans la matinée, des poches de tension ont été également signalées au Quartier Tabac Congo, une circonscription située dans la périphérie de Lubumbashi, dans la commune de Kampemba.

Ces manifestations qui n’étaient visibles que d’un seul côté à Lubumbashi, notamment au quartier Gécamines, dans la commune de Lubumbashi et Katuba, tendent à présent à s’étendre dans d’autres coins paisibles de la ville.

Entre temps, les gagne-petits qui vivent au quotidien n’ont pas entrepris leurs activités. Autant que d’autres opérateurs économiques.

Commerces fermés, écoles vidées, système de transport à l’arrêt, … Tout est resté paralysé. Malgré le fait que la tension les manifestants se soient calmés.

Zoom Eco

Advertisement

Edito