Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Contrôle de la paie, le Budget rétrocède aux syndicalistes 10% des économies réalisées

Published

on

Au nom du Gouvernement congolais, le Ministre d’Etat au Budget, Michel Bongongo, a procédé, ce samedi 3 décembre 2016, à la remise de 10% des économies réalisées par les syndicalistes, lors des missions de contrôle effectuées dans le circuit de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat en provinces. La somme rétrocédée représente environ 350 millions de FC. La cérémonie a eu lieu au centre des personnes vivant avec handicap à Kinshasa/Gombe. Il y a lieu de retenir trois choses :


Le Ministre d’Etat, Michel Bongongo concrétise, à travers la remise de la cagnotte, trois missions assignées au Gouvernement par le Chef de l’Etat. Il s’agit notamment de démanteler les réseaux maffieux dans le circuit de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat, de mécaniser les agents non payés et de renforcer le partenariat Syndicats-Gouvernement.

La mission s’est déroulée dans les anciennes provinces du Maniema, du Katanga, de l’Equateur, du Bandundu, de deux Kasaï Oriental et Occidental, du Kongo Central et de la Province Orientale. Les secteurs concernés étaient la Santé, l’EPSP, l’ESU et la Recherche Scientifique.

L’une des retombées directes de cette mission de contrôle, c’est la mécanisation de près de 20 mille agents et fonctionnaires de l’Etat, sur toute l’étendue du territoire national. Selon le Ministère du Budget, le Gouvernement va généraliser les missions de contrôle dans tous les secteurs de l’Administration publique jusqu’à ce que le fichier des agents et fonctionnaires de l’Etat soit totalement assaini.

Si les syndicalistes, agents et fonctionnaires de l’Etat ont, à l’unisson, remercié le Gouvernement de la République pour avoir honoré ses engagements, il reste que l’élan soit maintenu, pour que tout ceci, ne s’arrête pas à mi-chemin.

Pour rappel, c’est une enveloppe d’environs 130 millions de francs congolais que le Ministre d’Etat en charge du Budget avait remise aux syndicalistes en juillet dernier après avoir effectué le contrôle de la paie au sein de l’administration publique à Kinshasa, dans les secteurs de l’enseignement primaire et secondaire, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ainsi que de la santé publique.

La Pros./Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito