Connect with us

a la une

RDC : Des importations sous le régime d’exonérations, Matata veut renforcer le contrôle

Published

on

RDC : Des importations sous le régime d’exonérations, Matata veut renforcer le contrôle 1

Un vaste réseau de fraude s’est organisé autour du régime des exonérations prévu dans le Code des investissements. Le Premier ministre veut assainir ce créneau. Les ministres du Plan, des Finances et de l’Economie ont reçu, hier lundi, des instructions claires et précises du chef du gouvernement.

Le gouvernement est déterminé à lutter contre la fraude sous toutes ses formes. A la Primature, on est convaincu que derrière le régime des exonérations prévu dans le Code des investissements, il se cache un vaste réseau de fraude. La question a été, hier lundi, sur la table de la Troïka stratégique.

Pour Matata Ponyo Mapon, le temps est venu de remettre de l’ordre dans ce créneau. Dans le cadre des stratégies visant à accroître les recettes publiques, en constante diminution, la Troïka stratégique a exhorté les ministères du Plan, de l’Economie et des Finances à « mettre en place des équipes conjointes de contrôle de destination des matériaux et équipements importés sous le régime des exonérations accordées au titre du Code des investissements ».

En se lançant sur cette voie, le PM s’attaque à un monstre à plusieurs têtes. Car, le régime des exonérations du Code des investissements est cet arbre qui cache la forêt d’une large corruption autour des importations des matériaux et divers équipements.

Reprise de confiance dans le monde des affaires

Au moment où, en Afrique, le FMI estime que la compression des dépenses publiques induite par la baisse des cours des matières premières pourrait occasionner un ralentissement de la croissance en 2016 de presque tous les pays exportateurs du pétrole de la région Moyen-Orient et Afrique du nord, en RDC, la Troïka stratégique a salué un regain de confiance dans le monde des affaires.

En mars dernier, la Troïka note qu’il a été observé « une reprise de la confiance des chefs d’entreprise sur l’évolution de la conjoncture de l’économie congolaise, comparée à janvier et février». Pour illustration, le solde global brut d’opinions du mois de mars 2016 s’est situé à +0,8%, contre -4,7% en février 2016.

Vue de la réunion de Troïka Stratégique. Ph. Primature

Vue de la réunion de Troïka Stratégique. Ph. Primature

En ce qui concerne le cadre macroéconomique, les indicateurs attestent d’une stabilité qui se consolide, avec le rythme de décélération des prix intérieurs et de ralentissement de la dépréciation du franc congolais, se félicite cette structure technique du gouvernement.

Ainsi, le taux d’inflation hebdomadaire s’est établi à 0,019% (-0,033 point). En cumul, l’inflation a atteint 0,489%.

Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent à 1,502% pour un objectif de 3,4%.

Sur le marché de change, les dépréciations ont été dans des marges acceptables, a indiqué la Troïka. Au 29 avril 2016, elles se sont arrêtées à 0,16% et 0,05%, respectivement sur le marché indicatif et au parallèle, où le taux était à 949,49 Fc/Usd, et 978,33 Fc/Usd. Comparativement à fin décembre 2015, le taux sur ces deux marchés ont enregistré des dépréciations de 2,3% et 3,8%, note la Troïka stratégique du gouvernement.

Quant aux réserves internationales, elles se sont établies, au 26 avril 2016, à 1.205,64 millions Usd, couvrant 5,34 semaines d’importations des biens et services. A la Banque ventrale du Congo, le taux d’intérêt directeur a été maintenu à 2% au 29 avril 2016, avec une marge positive de 0,888 point.

Au chapitre des finances publiques, au 29 avril 2016, le solde du plan de trésorerie du secteur public a été négatif de 58,862 milliards Fc, contre un excédent mensuel projeté de 61,198 milliards Fc.

Ce solde est consécutif aux recettes de 301,785 milliards Fc (soit 70% de projections), et aux dépenses de 360,647 milliards Fc (soit 98% de projections). En cumul annuel, le compte général du Trésor a affiché un déficit de 131,391 milliards Fc.

 Le Potentiel / Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement