Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : La SONAS paie 146 dossiers

Published

on

Loin de laisser son drapeau d’assureur national en berne, la société nationale d’assurances-SONAS a dédommagé 146 dossiers sinistres cours de son traditionnelle opération d’indemnisation «Jeudi sinistre», du jeudi 4 décembre dernier, à l’Agence Sonas située à Limete 7è rue. Les dossiers sinistres payés concernent principalement les branches d’assurances automobile, vie et incendie.

Et, la direction générale a liquidé quatre-vingt-un dossiers, l’agence de Socimat un dossier, l’agence de Lemba trois dossiers, l’agence de la DGI/Gombe cinq dossiers, l’agence de Ngaba trois dossiers, l’agence de Bandalungwa deux dossiers, l’agence de Libération trois dossiers, l’agence de Kalamu deux dossiers, l’agence de Masina deux dossiers, l’agence de Nsele-Maluku quatre dossiers, l’agence de Mont-Ngafula trois dossiers, l’agence de la Funa deux dossiers, l’agence de Limete douze dossiers, l’agence de Sainte Thérèse deux dossiers, l’agence de Kimbanseke un dossier, l’agence de huileries deux dossiers, l’agence de Commerce trois dossiers, l’agence du 30 juin trois dossiers, l’agence de Kasavubu cinq dossiers, l’agence de la Fikin un dossier et celle de Ngiri-Ngiri trois dossiers.

Tenez, au cours de cette même opération du 4 décembre, l’administrateur délégué ai de la SONAS, Carole Agito Amela avait dépêché, un jour plutôt soit le mercredi 3 décembre dernier dans l’avant-midi, une équipe de son entreprise constituée de la Direction de Région de Kinshasa, de la Direction du Suivi et Indemnisation et du Service de Communication, au plateau de professeur de l’Université de Kinshasa-UNIKIN. Cette mission de l’assureur national à colline inspirée avait la charge d’indemniser à domicile le professeur ordinaire Loke Ne Kongo, victime d’un accident de circulation sur le petit boulevard à Limete 10ème rue. Un véhicule L200 Mercedes avait percuté sa Jeep Mitsubishi. Après traitement du dossier ayant suivi le parcours normal, la SONAS s’est acquitté comme d’hab. de son devoir d’assureur en remettant au professeur une enveloppe qui s’élève à 1.394.720 francs congolais. Il sied de signaler que cette opération «Jeudi sinistre» se déroule simultanément à Kinshasa et à l’intérieur du pays.

C-NEWS / Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito