Connect with us

a la une

RDC : Les premiers noms évoqués par Luzolo dans les dossiers judiciaires transmis au PGR !

Published

on

RDC : Les premiers noms évoqués par Luzolo dans les dossiers judiciaires transmis au PGR !

En attendant les identités des acteurs politiques parmi lesquels des Ministres en poste et honoraires ainsi que des Gouverneurs des provinces, … quelques noms des mandataires viennent d’être révélés par AfricaNews. Abdallah Bilenge (DG de la RVA), Mwamba Sabiti (Directeur Financier RVA), Dieudonné Lokadi (ancien DG de la DGI), Norbert Sengamali (liquidateur de Lignes aériennes congolaises), etc.

Si le dossier de Bilenge Abdallah est actualisé avec l’insertion des éléments nouveaux quant à la gestion opaque de 48,2 millions USD de l’IDEF (Go Pass) et l’insertion de son Directeur financier Mwamba Sabiti, deux grands noms des mandataires sont également cités.

Dieudonné Lokadi est épinglé pour des faits de corruption en complicité avec le Directeur des grandes entreprises Mbuyu et le Receveur principal Mbambi Munuki. Ils sont reprochés d’avoir dégrevé totalement la somme de 226 525 602 628,11 francs congolais payée au Trésor par la société Minocongo.

Anatole Kikwa (ex Directeur Général de l’OGEFREM) est cité pour le sale dossier de détournement présumé, de connivence avec son directeur financier Numbi Yanga, de la somme de la somme de 7 019 684 194, 32 FC et 15 797 745 994, 50 FC issues respectivement de la TVA et de l’IPR collectés et mais non reversés au fisc.

A cette liste s’ajoute Norbert Sengamali (liquidateur des LAC). Il lui est soupçonné d’avoir brillé par la spoliation des biens meubles et immeubles de cette société en liquidation et détournement des recettes issues de la vente de certaines autres maisons. Les recettes de deux actes de vente de deux immeubles qu’il reconnait avoir vendus s’élèvent à 1 million de dollars.

A RE(LIRE) :

RDC : Ces « gros poissons » ciblés par les dossiers judiciaires de Luzolo Bambi !

Parmi les opérateurs économiques, Luzolo Bambi a cité : la société Minocongo pour blanchiment des capitaux. Elle aurait transféré, au moyen des licences d’importation modèle «IB» à travers Byblos Bank, la somme de 54,6 millions USD.

Autres soupçons de blanchiment des capitaux cibles les sociétés pétrolières : COBIL, TOTAL et ENGEN en complicité avec les banques correspondantes dont la BCDC, ECOBANK, Standard Bank. Elles sont soupçonnées d’avoir transféré à l’aide des licences d’importation des fonds à l’extérieur du pays sans contrepartie des marchandises. Les montants documentés s’élèvent à 104 171 993,23 USD.

Entre 2010 et 2014, l’équivalent de plusieurs millions de dollars américains ont échappés au trésor public suite à la fraude fiscale des certaines entreprises. C’est le cas de Congo Futur (2,8 milliards de francs), Midema (32,5 milliards de francs), Fouani Congo (2,2 milliards de francs) et Socimex (9,9 milliards de francs).

La société Zénith qui a perçu 10 millions de dollars US pour la construction de sept passerelles sur le Boulevard Lumumba figure également sur cette liste du Conseiller Spécial du Chef de l’Etat, Luzolo Bambi Lesa.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :