Quantcast
Connect with us

a la une

Abbé Nshole: « la population congolaise ne doit pas céder à la manipulation d’un groupe d’individus qui ne visent que leurs intérêts personnels »

Avatar of La Rédaction

Published

on

Abbe Nshole

Le Secrétaire général de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), l’Abbé Donatien Nshole a appelé tous les congolais en général et les ressortissants de l’espace Kasaï de se méfier à se faire manipuler par un groupe de personnes qui ont des intérêts autres que les intérêts de la population kasaïenne en particulier et congolaise en général.

Ce prélat catholique a lancé cet appel le lundi 2 août 2021 au cours d’une conférence de presse conjointe tenue aux côtés de l’Eglise du Christ au Congo.

Cette conférence de presse avait pour objectif d’éclairer l’opinion publique sur le blocage des discussions sur la désignation des animateurs des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

« Que nos frères du kasaï ne se laissent pas manipuler par un groupe de gens qui ont des intérêts autres que les intérêts de la population kasaïenne. Je vous rassure ici que la CENCO n’a rien contre la population kasaïenne, la CENCO n’a rien contre la tribu Luba. La CENCO n’a jamais été contre une tribu. Ce qui a été rapporté la fois passée lors de la désignation de Ronsard Malonda, au moment de compléter des candidatures, que nous avons mise de côté le candidat Luba, c’est un gros mensonge orchestré par des ennemis de la République. La vérité c’est que personne de ces confessions religieuses n’a assumé une seule de ces candidatures. Au niveau du Secrétariat technique tout en sachant que c’était des Luba, du fait qu’ils n’ont pas été portés par une confession, on avait annulé leurs candidatures », a dit l’Abbé Donatien Nshole.

Ce dernier s’étonne de constater par ailleurs que les mêmes personnes qui n’ont pas assumé ces candidatures retournent leurs vestes pour dire autres choses.

L’abbé Donatien Nshole précise que l’Eglise catholique n’a rien contre la population du Kasaï.

Il renseigne que contrairement à ce qui se raconte sur les réseaux sociaux, le chancelier du Cardinal Ambongo, celui qui est considéré comme son homme de confiance est originaire du Kasaï, même celui qui peut être considéré comme son ministre de la Justice est aussi du Kasaï.

Il appelle les fils et filles du Kasaï de ne pas suivre cette machine d’intoxication mise en place sur les réseaux sociaux pour diviser les uns et les autres.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV