Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le Président Félix Tshisekedi au Qatar pour un renforcement des liens bilatéraux

Avatar of La Rédaction

Published

on

8685433C 7805 4DE4 91C7 23B17030C96F

Après Luanda, Bruxelles et la Turquie, le Président Félix Tshisekedi séjourne depuis 24 heures au Qatar où il devra certainement travailler pour le renforcement des liens bilatéraux entre la République Démocratique du Congo (RDC) et le Qatar.

Selon la présidence de la République, Félix Tshisekedi séjourne au Qatar pour une visite de travail de deux jours.

« Le Président Félix Tshisekedi est arrivé, ce lundi à Doha, au Qatar, pour une visite de travail de deux jours durant laquelle le Président aura d’importantes rencontres en vue du renforcement des relations bilatérales entre le Qatar et la RDC », a annoncé la présidence de la République sur son compte X.

Lors de la première journée de sa mission, indique la présidence de la République, le Chef de l’État de la RDC a visité l’ambassade de la RDC au Qatar où il a rencontré le personnel de la représentation diplomatique et des membres de la communauté congolaise basée au Qatar.

39D98EA6 2CC9 42CE A0F8 11AB33458D16

Signalons par ailleurs que le Président Félix Tshisekedi s’est entretenu avec une délégation d’ambassadeurs des pays de la SADC, venus lui témoigner de leur soutien pour la défense de la souveraineté de la RDC.

AB070FCD DDAE 495C 9410 D0B72526DC20

Depuis sa réélection en janvier 2024, Félix Tshisekedi se dit déterminé à en finir avec le regain de violence dans la partie Est de la RDC où l’armée rwandaise et leurs supplétifs du Mouvement du 23 mars (M23) sèment la terreur.

Coopération

Il n’est pas exclu que le Président Félix Tshisekedi puisse rencontrer son homologue qatari Tamim Ben Hamad al-Thani.

« De nombreux accords et protocoles d’entente ont été signés entre la RDC et le Qatar, notamment dans le domaine de la coopération économique, commerciale et technique ainsi que dans celui de la coopération aéronautique et maritime » , annonçait la présidence en 2020.

La même source indiquait que :
« Ces accords portent notamment sur la protection des investissements massifs attendus entre le Qatar et la RDC, la modernisation et le développement des infrastructures aéroportuaires, portuaires ainsi que le renforcement des capacités des experts sectoriels congolais ».

Olivier KAFORO

Advertisement

Edito

ZoomEco TV