Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Situation de la mi-journée ce lundi à travers le pays

Published

on

Si Kinshasa, capitale de la RD Congo, ressemble encore à une véritable « ville morte », dans certains coins du pays, les activités ont repris leur rythme normal cet avant-midi. En dépit de quelques incidents liés à des interdictions de la marche des opposants et les barricades des routes par certains manifestants. Toutefois, la Police et les services de l’ordre opèrent en mode « alerte » dans toutes les grandes villes du  pays.

A Kindu, quelques arrestations de militants de l’opposition qui voulaient manifester ont été interpellées par la Police et la marche n’a pas eu lieu. Cependant, les activités se sont déroulées normalement.

A Kananga, les activités commerciales sont restées paralysées à travers cette ville où il a été observé cet avant midi un déploiement du dispositif policier dissuasif et inquiétant la population. Le marché central n’a pas ouvert.

Situation presque similaire à Mbuji-Mayi où les activités ont été également paralysées autant que la circulation était timide. Une source locale nous a signalé la dispersion des quelques manifestants des partis d’opposition avant même leur rassemblement au siège de l’UDPS pour la marche. Quelques uns ont été interpellés dont M. Bruno Tshizubu Kabangu.

A RE(LIRE) : RDC : Kinshasa tourne au ralenti ce matin

A Lubumbashi, les commerces ont repris leur rythme habituel vers 9 heures visiblement après avoir observé l’évolution de la situation. Toutefois, les policiers sont déployés à travers la ville pour disperser tout attroupement des civils et surtout autour de la résidence de Gabriel Kyungu. Selon les militants de son parti (UNAFEC), il serait encerclé par la Police pour lui empêcher de sortir de chez lui pour la marche initiée par le Rassemblement.

A Goma, si la journée a commencé timidement suite au déploiement des policiers dans certains coins et les tensions observées vers Kitoyi où des barricades ont été érigées, les activités commerciales se sont déroulées normalement. Toutefois, des patrouilles de la Police continuent de sillonner la ville.

Bandundu-ville, tout semble tourner au ralenti. Certains commerces n’ont pas ouverts, la circulation est encore timide.

Matadi, les activités commerciales se sont déroules normalement cet avant-midi en plein centre-ville. Alors que dans la cité précisément la Commune de Mvuzi, des accrochages ont eu lieu entre la Police et les jeunes qui ont barricadé la route en brulant des pneus. Des gaz lacrymogènes ont été lancés par Police pour disperser les manifestants. La tension reste vive dans cette partie de la ville.

Bunia, Tshikapa, Kisangani, … les activités se déroulent alors que la police est en alerte pour dissuader et disperser tout mouvement des citoyens qui tenteraient de s’attrouper pour répondre à l’appel à la marche pacifique du Rassemblement de l’opposition. Appel lancé pour réclamer l’application effective de l’accord politique de la Saint sylvestre.

Des activistes des droits humains dénoncent cette attitude des autorités politico-administratives et de la Police la traitant de « nuisible à l’épanouissement de la vie de démocratique en RD Congo ».

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito