Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Julien Paluku en visite d’inspection dans les industries du Nord-Kivu bénéficiaires des financements du FPI!

Published

on

DC : les entreprises industrielles du Nord-Kivu bénéficiaires des financements du FPI visitées par Julien Paluku !

Une délégation mixte composée du ministre de l’Industrie, Julien Paluku et du Directeur Général Adjoint du Fonds pour la Promotion de l’Industrie (FPI), en mission dans le Nord Kivu, a effectué, le mardi 25 août 2020, une visite dans les entreprises industrielles et autres bénéficiaires des financements du FPI.

En octobre 2019, Félix Tshisekedi avait lancé le programme accéléré de lutte contre la pauvreté et les inégalités et il était question de sortir 20 millions de la population de la pauvreté à l’horizon 2021. Il s’agissait aussi de penser aux financements innovants qui permettent de réduire cette pauvreté aussi bien edans le milieu rural qu’urbain. C’est ainsi qu’un certain nombre des entreprises locales avaient bénéficié du financement du Fonds pour la Promotion de l’Industrie. Cette visite était une sorte d’inspection pour évaluer le déroulement des activités financées par le FPI.

Dans ce lot, on retrouve :

1°La laiterie de Luhonga basée à Sake dans le Masisi avec une capacité de production de 2.000 litres par jour. Dans ce village, on a installé une usine de transformation laitière depuis quelques mois. Un projet qui s’inscrit dans le cadre des 100 premiers jours du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi. Ce projet est financé par le Fonds pour la Promotion de l’Industrie (FPI) à hauteur de 700.000 dollars américains. L’usine laitière de Luhanga est une initiative de l’Association Coopérative des Groupements d’Eleveurs du Nord-Kivu (ACOGENOKI). Elle dispose d’une capacité de production de 2.000 litres par jour et produit le lait caillé, 24 qualités de fromage, le lait yaourt, le beurre, etc.

DC : les entreprises industrielles du Nord-Kivu bénéficiaires des financements du FPI visitées par Julien Paluku !

2°La chocolaterie Lowa du Nord-Kivu qui produit du chocolat made in Congo. C’est une unité de production implantée dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. Lors de sa visite, le ministre de l’industrie s’est dit impressionné par le travail de qualité abattu par l’entrepreneur Alexis Kalinda Salumu, promoteur de cette usine qui produit 150 kgs de chocolats par mois. La chocolaterie de Lowa se sert du cacao produit à Beni et Walikale pour fabriquer du chocolat made in Congo. Elle a besoin de plus de financements pour augmenter sa capacité de production.

DC : les entreprises industrielles du Nord-Kivu bénéficiaires des financements du FPI visitées par Julien Paluku !

3°La cimenterie de Nyiragongo. La cimenterie Nyiragongo Ciment utilise 5% du calcaire dans la fabrication de ses produits. Implantée en 2015 dans la périphérie de Goma, Nyiragongo Ciment produit au moins 7 tonnes de ciment par jour et envisage d’augmenter jusqu’à 50 tonnes sa production journalière après l’installation de nouvelles machines.

DC : les entreprises industrielles du Nord-Kivu bénéficiaires des financements du FPI visitées par Julien Paluku !

La politique de Nyiragongo Ciment, c’est d’amener dans peu de temps un sac de ciment à 7 USD alors qu’aujourd’hui, il se vend à 13$ USD sur le marché. Cela sera possible avec la construction d’une deuxième usine que l’entreprise est en train de monter. Ce qui va permettre à chaque citoyen de Goma d’acheter un sac de ciment à 7$ US. Et la production pourra tripler ou quadrupler pour permettre de vendre du ciment à un prix bas partout au Nord-Kivu et dans les provinces voisines.

La cimenterie Nyiragongo Ciment est née grâce à un opérateur économique qui a eu l’idée d’extraire des pierres de lave volcanique et en faire du ciment. Un exploit pour l’économie de la province du Nord-Kivu. C’est sous les pieds du volcan sur une petite colline dans la bourgade de Kanyaruchinya que se trouve le carré minier de la cimenterie. Sur place l’on extrait les pierres de lave volcanique pour en faire du ciment. L’ambition de l’entreprise ”Nyiragongo” qui a pris le nom du volcan est d’être un opérateur cimentier reconnu dans un secteur aussi stratégique pour le développement, un acteur professionnel et compétitif diversifiant l’offre. C’est l’idée qu’a eu Tana Twagira opérateur économique et propriétaire de l’usine.

Des analystes ont étudié les pierres volcaniques et m’ont prouvé comment on peut transformer la lave en ciment en utilisant 25% des pierres. Cela m’a poussé à faire une usine de production de ciment. A 4 kilomètres d’ici nous avons une carrière de Polozane ce qui veut dire lave volcanique”, a-t-il déclaré.

L’usine de ciment ”Made in Goma” qui produit environ 50 tonnes soit 1000 sacs de ciment par jour séduit déjà les acheteurs locaux. Mais cette production est loin de couvrir les besoins nationaux.

4° Centrale solaire de production de l’énergie. La ville de Goma s’est dotée d’une mini- centrale solaire sur initiative des privés en vue de desservir en électricité le quartier de Ndosho réputé une zone insécurisée suite à l’obscurité. L’ouvrage réalisé par la société Nuru Congo Connecté est constitué de 4 000 panneaux solaires ayant chacun une capacité de 335 watts. La capacité totale est de 6,5 Mégawatts. La société s’est également dotée d’onduleurs solaires dont la capacité unitaire est de 50 kilowatts et la capacité totale de 1,1 mégawatt.

« Le système mis en service aujourd’hui est une solution énergétique sans compromis. Nous avons utilisé la meilleure technologie au monde pour produire ce système. La qualité de cette unité de production est comparable à n’importe quel système de cette envergure partout sur terre », a expliqué Jonathan Shaw, co-fondateur et président directeur général de Nuru.

Très émerveillé par la qualité du travail, le Ministre de l’Industrie a jeté des fleurs aux promoteurs de ces unités de production qui font la fierté de la RDC. Julien Paluku Kahongya avec à ses côtés la vice- Gouverneur Marie Lumoo Kahombo et le DGA du FPI, Boniface Kasembe, ą réitéré la ferme détermination du Gouvernement à renforcer la capacité des techniciens dans les différents domaines de production dont l’agroalimentaire.

Après cette visite d’inspection, le patron de l’industrie s’est entretenu avec les opérateurs économiques et entrepreneurs de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. Leurs échanges étaient focalisés sur la politique du financement du Fonds de Promotion de l’Industrie-FPI, notamment en ce qui concerne les différents avantages accordés par le Gouvernement dont la réduction du taux d’intérêt de 9 à 6% et 4% .Occasion pour le Ministre de l’Industrie d’encourager les opérateurs économiques du Nord-Kivu pétris d’esprit entrepreneurial à présenter leurs projets au FPI en cette période où les entreprises congolaises sont secouées par la COVID-19.

Nadine FULA

Advertisement

Edito