Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la SCPT lance la campagne dénommée « rien ne remplace la poste »

Published

on

La Société congolaise des postes et Télécommunications (SCPT) a lancé, ce mardi 18 mai 2021, à Kinshasa la campagne dénommée « rien ne remplace la poste ».

Au travers de cette activité, le Directeur général de la société congolaise des Postes et Télécommunications SCPT, Didier Musete, a annoncé un plan ambitieux d’informatisation et digitalisation en cours d’implémentation pour faire de la poste, la plateforme d’échange et de e-commerce la plus puissante de la sous-région.

« La poste congolaise se modernise. Et un plan ambitieux de l’informatisation et de la digitalisation est en cours d’implantation pour faire de la poste la plateforme d’échange et de e-commerce la plus puissante de la sous-région et faire de cette société un partenaire des géants teld que Amazon, Alibaba et autres », a fait savoir le Directeur général de la SCPT.

Cette campagne lancée par la SCPT présente plusieurs offres qui répondent aux besoins des entreprises, des ONG, des particuliers mais également des institutions publiques et privées.

D’après le Directeur général de cette entreprise, les offres mises en place dans cette campagne défient toute concurrence sur le marché.

Didier Musete a profité de cette occasion pour solliciter l’implication totale du ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication, pour faire respecter la loi dite de 2 kilos mais aussi de faire orienter vers la poste de la République Démocratique du Congo les trafics des envois de tous les courriels des institutions nationales afin de mieux sécuriser et booster le chiffre d’affaires de cette entreprise de l’État congolais.

Pour sa part, le ministre congolais des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Augustin Kibasa Maliba, tout en saluant l’implication de la nouvelle équipe de la SCPT, qui d’après le ministre, fait preuve de la volonté de relever les différents défis de cette entreprise publique, promet l’implication du Gouvernement congolais.

« Au nom du Gouvernement et de son Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, je peux vous assurer de notre plein soutien tout en vous appelant à votre responsabilité citoyenne et patriotique. Au-delà d’une simple campagne de communication, la campagne « rien ne remplace la poste » doit être une opportunité pour revoir à la hausse les standards de qualité des services opérés dans toutes les perceptions postales en République Démocratique du Congo », a déclaré le ministre Augustin Kibasa Maliba.

« À la dimension du Grand Congo que nous avons la mission de construire, la poste doit devenir le pilier de l’ambition gouvernementale et la preuve que les entreprises publiques peuvent être des pôles de transformation du pays à contrario de l’image rétrograde qu’elles affichent quelque fois », a dit Augustin Kibasa Maliba.

Le patron de PT-NTIC Kibasa Mamina se dit optimiste au vu de la volonté de l’équipe dirigeante de la SCPT et se déclare prêt à accompagner les actions de cette équipe pour relever les défis du renouveau postal en République Démocratique du Congo.

Il conclut son allocution en disant, « rien ne remplace la poste signifie, rien ne remplace un travail responsable et acharné » avant de lancer la dite campagne.

Notons que cette activité a connu la participation de plusieurs personnalités notamment du Président du Conseil d’administration de la SCPT, du Président de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo mais aussi du Bourgmestre de la commune de Bandalungwa qui a accueilli le lancement officiel de cette campagne.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito