Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les assignations budgétaires du secteur de l’Environnement atteignent 60%

Published

on

Les assignations budgétaires annuelles du secteur de l’Environnement ont atteint 60% de taux de réalisation. L’annonce avait été faite par le ministre Claude Nyamugabo Bazibuhe au cours d’une cérémonie de remise solennelle de des permis d’exploitation aux établissements classés de la catégorie 1a.

En effet, la performance de ce service d’assiette s’explique par plusieurs facteurs.

Primo, l’engagement ferme que ce ministère a pris au début de l’année 2020 et sa détermination de concourir efficacement à la réussite de l’action Gouvernementale. Cette dernière qui vise l’amélioration de la gouvernance du secteur de l’environnement en apportant substantiellement des recettes conséquentes à l’enveloppe budgétaire de l’État.

Secundo, l’acte d’engagement à caractère contraignant, signé par tous les responsables des services, aussi bien au niveau central que provincial. L’objectif étant celui d’atteindre les assignations telles qu’attendues d’eux par le Gouvernement de la République afin de se doter des moyens de sa politique.

Tertio, la mise en garde à l’endroit de tout agent véreux qui s’aventurerait dans le sable mouvant en se rendant responsable du coulage des recettes dues au trésor. Une mise en garde formulée par le ministre à l’endroit de ses agents.

A cela, il faut ajouter l’élaboration en cours du document de la politique forestière devant jeter les jalons de la révisitation du code forestier, ou également la lutte sans  merci menée, ces derniers temps, contre l’exploitation illicite du bois d’œuvre.

« La transparence absolue mais surtout une gestion axée sur les résultats, tel est notre crédo. Et depuis un temps, nous avons promis que notre portefeuille, véritablement transversal devrait être un pilier majeur dans la lutte contre la pauvreté et l’amélioration du vécu quotidien de la population », a rassuré Claude Nyamugabo.

Au regard de tous les indicateurs prometteurs, le ministère de l’Environnement et du développement durable compte battre le record et dépasser le cap de 100% de quelques 117 milliards des francs congolais attendus du secteur de l’environnement, d’ici au 31 décembre.

RDC : Environnement, les opérateurs économiques du secteur ont atteint 60 % des assignations budgétaires pour l'exercice 2020 !

Il y a lieu de rappeler que cette cérémonie de remise des permis d’exploitation visait plusieurs objectifs.

D’abord de rassurer les opérateurs économiques œuvrant dans le secteur. Ensuite, encourager tous ceux-là qui, de manière très républicaine, se sont acquittés de leurs redevances vis-à-vis de l’État, particulièrement en cette période où la conjoncture économique du pays a été frappée de plein fouet avec la pandémie de la Covid 19.

Nadine FULA

Advertisement

Edito