Connect with us

a la une

Afrique : USA, premier pays pourvoyeur d’investissements directs étrangers (IDE)

Published

on

Les Etats-Unis est le premier pays pourvoyeurs  d’investissements directs étrangers (IDE) vers l’Afrique en 2017. C’est ce que rapporte l’étude «Attractiveness Program Africa» rendue publique le 29 octobre dernier par le cabinet d’audit Ernst & Young. Alors que les investissements intra-africains se sont établis à 92 projets en 2017 contre 105 en 2016. L’Afrique du Sud (29 projets) et le Maroc (17 projets) restent les principaux investisseurs africains sur le continent.

Dans le Top 10 des pays pourvoyeurs d’investissements directs étrangers vers Afrique en 2017, figure respectivement : les Etats-Unis (130 projets), le Royaume-Uni (72), la France (61), la Chine (54), l’Allemagne (39), la Suisse (30), l’Afrique du Sud (29), les Pays-Bas (22), les Emirats arabes unis (19) et l’Italie (17).

Les entreprises originaires de la première économique puissance mondiale ont lancé 130 projets en Afrique en 2017 (12% du total des projets enregistrés à l’échelle continentale), contre 91 seulement en 2016.

« Les entreprises américaines continuent à manifester un vif intérêt pour l’Afrique alors que l’administration Trump semble négliger ce continent », conclu l’étude d’Ernst & Young sur les investissements directs étrangers.

Le Royaume-Uni a accédé au rang de deuxième investisseur en Afrique avec 72 projets (+76% comparativement à 2016). Avec 61 projets recensés durant l’année écoulée, la France perd une place comparativement à 2016  pour occuper le 3è rang. Vient ensuite la Chine (54 projets) qui perd une place dans le classement.

Selon les analystes d’Ernest &Young, « le ralentissement de la croissance économique dans ce géant asiatique a poussé les autorités à contrôler le mouvement des capitaux pour stabiliser le yuan ».

Avec 39 projets en 2017 (+105% comparativement à 2016), l’Allemagne gagne cinq places, et se positionne à la 5è position. La quatrième puissance économique mondiale a lancé en 2017 deux programmes de développement de l’Afrique: le plan Marshall pour l’Afrique et l’initiative Compact with Africa.

La Suisse (30 projets durant l’année écoulée) gagne une place par rapport à 2016 et devient le 6è investisseur en Afrique, devant  l’Afrique du Sud (29 projets) et les Pays-Bas (22 projets), qui gagnent huit places et intègrent pour la première fois le Top 10 des pays pourvoyeurs d’investissements directs étrangers vers le continent.

Les Emirats arabes unis (19 projets) reculent de 4 rangs dans le classement et arrivent à la 9è place, devant l’Italie (17 projets).

AE via Zoom Eco

A RE(LIRE) : 

RDC : les effets probables de la guerre commerciale USA–Chine sur l’économie congolaise

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :