Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Marché de change, 1 000 francs pour 1 dollar Us à Kinshasa

Published

on

Des pleurs à Kinshasa pour le moment, car la monnaie nationale est en train de se déprécier, de plus de 10.000 FC pour 10$, pendant que les salaires sont payés à l’ancien taux de 9.2 FC pour un 1$. Dans l’entre-temps, les prix de différents produits ne cessent de prendre l’ascenseur sur le marché!

Plus rien n’empêche la descente aux enfers de la monnaie nationale, le Franc congolais, face aux devises étrangères, notamment le dollar américain. C’est depuis le mois de mars que le Franc congolais a commencé à se déprécier par rapport aux devises étrangères. Ainsi, le dollar américain a dépassé le cap des 10.000FC.

Avant cette période, le dollar américain se changeait à 9.1 Fc ou 9.2 Fc à travers la ville de Kinshasa. Le taux de change est devenu depuis lors très flottant. On craint que le franc congolais continue sa descente aux enfers, surtout que la Banque centrale du Congo avait annoncé, en début de ce juin, avoir abaissé ses prévisions de croissance du PIB de +6,6 % à +5,3 % pour l’année 2016.

Une estimation bien en-dessous de celles de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement, mais proche des prévisions du Fonds monétaire international. C’était au cours de la réunion du Comité de politique monétaire, tenue dernièrement à Kinshasa, au cours de laquelle l’Institut d’émission a expliqué, à travers le gouverneur Déogratias Mutombo, que cette révision est causée par de l’évolution de la situation économique et financière au niveau international et national.

C’est ainsi que cette institution, ayant en charge la politique monétaire et la supervision du secteur bancaire dans le pays s’est inquiétée notamment des perspectives de reprise économique, jugée très faibles pour cette année 2016.

Il faut dire qu’à l’heure actuelle, la dépréciation du Franc congolais a provoqué de nombreux pleurs à travers à Kinshasa, où la monnaie nationale est en train de se déprécier, de plus de 10.000 FC pour 10$, pendant que les salaires sont payés à l’ancien taux de 9.2 FC pour un 1$. Dans l’entre-temps, les prix de différents produits ne cessent de prendre l’ascenseur sur le marché.

Rémunérés en salaires déjà très modiques, les agents et fonctionnaires de l’Etat doivent à cet effet faire face à la montée des prix des produits, notamment de première nécessité.

La grande difficulté est que la loi budgétaire va connaître aussi des problèmes, dans la mesure elle a été votée à l’époque où le taux de change était plus favorable que maintenant.

C’est à tous les niveaux que le pays connaît des ennuis. Le gouvernement, qui organise régulièrement « la Troïka stratégique », doit s’atteler pour épargner au pays une éventuelle grave crise économique.

Tempête des Tropiques

A RE(LIRE) : 

RDC : Un dollar américain se change à 970 francs congolais

RDC : Dépréciation du Franc congolais, la Banque Centrale prend des mesures

RDC : L’intervention de la BCC sur le marché de change ne sera pas efficace, dixit Albert Tcheta-Bampa

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito