Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Linafoot, le DCMP sommé de payer 10 000 USD d’amende !

Published

on

C’est formel. Daring Club Motema Pembe (DCMP) devra  payer une amende de 10 000 dollars américains pour « atteinte à l’honneur et au prestige du championnat national et à la dignité des officiels ». Cette sanction lui a été infligée samedi dernier par la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT) à la suite du litige du match de jeudi 10 mars au stade des Martyrs de la Pentecôte ayant opposé le DCMP et le Dauphin Noir.

A l’issue de cette rencontre, une poignée de supporters ont agressé les officiels du match et saccagé les installations du stade. En plus du forfait écopé pour ce match qui était déjà fini, il y a une série de sanctions sévères prises par la LINAFOOT contre le DCMP.

Sanctions surréalistes

Si c’est encore tolérable pour les immaculés de perdre ce match par forfait, à en croire les supporters, il parait insupportable pour le Club de payer la somme symbolique de 10 000 dollars américains pour « atteinte à l’honneur et au prestige du championnat national et à la dignité des officiels », sans laquelle, il restera suspendu du championnat. Cette sanction serait non prévue dans les règlements, apprend – t – on.

Pour « pratique fétichiste », le DCMP est obligé de payer une amende de 100 dollars américains. Le montant de 600 dollars lui est réclamé pour « violation de la zone neutre et envahissement de l’aire de jeu par le public ». Ces sanctions vont jusqu’à la suspension Doumbia Lossemy du DCMP de six matches pour « incitation à la violence ». Merikani Mpangi, l’entraîneur des gardiens et le joueur Lelo Mbele sont suspendus à titre préventif en attendant l’aboutissement de l’enquête.

Acharnement ?

Au Daring Club Motema Pembe, les dirigeants semblent contester cette décision et évoquent d’un acharnement contre leur équipe. Ils fustigent le fait que le club perd le match par forfait alors que la rencontre était arrivée à son terme. Plus grave, apprend – t – on, pour eux, l’amende de 10 000 dollars pour « atteinte à l’honneur et au prestige du championnat national et à la dignité des officiels » n’est prévue nulle part dans le règlement.

En difficulté financière pour organiser son championnat, la LINAFOOT, pensent les dirigeants immaculés, voudrait simplement trouver les moyens financiers derrière DCMP en « inventant » des sanctions surréalistes. Ils déplorent également la non – suspension de l’arbitre central qui serait à la base de tous ces incidents notamment en refusant un but valable du DCMP.

Entre – temps, le Daring Club Motema Pembe n ‘aura pas droit aux recettes de la rencontre du 10 mars 2016 et il est sommé de réparer tous les préjudices corporels et matériels causés.

MMC / Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito