Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Makutano 5 cible l’innovation pour booster l’économie

Published

on

La cinquième édition du Sultani Makutano aura lieu les 6 et 7 septembre à Kinshasa. Le club d’affaires annonce la présence, en ouverture, du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, de plusieurs autres présidents africains, en exercice ou honoraires, de VIP internationaux et de 600 participants.

«Booster la compétitivité et la croissance en RDC : Leviers innovants.» C’est autour de ce thème que se réuniront pendant ces deux jours de conférence au Kempinski Fleuve Congo Hôtel tout ce que la RDC compte de chefs d’entreprise et de décideurs publics de premier plan.

D’après les organisateurs, le président Tshisekedi ouvrira les débats en plénière le 6 septembre et participera au « closing présidentiel », le lendemain, aux côtés du président Issouphou du Niger et des présidents honoraires Johnson Sirleaf, du Liberia et Mahama, du Ghana.

Les milliardaires français Xavier Niel, PDG de Illiad (Free télécom) et nigérian, Tony Elumelu, PDG de UBA, le Burkinabé Simon Tiemtore, DG d’un des plus grands fonds d’investissement africain, Edem Adzogenu d’AfroChampions, Pierre Atepa, l’architecte sénégalais de renom international, sont également annoncés avec Samuel Eto’o, qui assistera au panel consacré au sport business.

« Aborder la question de la compétitivité de la RDC, c’est avant tout savoir comment le pays souhaite se positionner économiquement par rapport au continent et au monde », a déclaré Nicole Sulu, fondatrice du réseau et ADG du Sulu group.

Elle reste convaincu que la formation des jeunes, le local content, la sous-traitance, doivent être autant de leviers permettant de diversifier notre économie et de développer d’autres secteurs afin de créer de la chaine de valeur dans les territoires.

Le défi de ce cinquième forum annuel consistera donc à identifier les filières peu ou pas explorées, avec un focus particulier sur le développement durable et les leviers de financements innovants pour l’Etat.

Les freins qui bloquent le développement de certaines filières parmi lesquelles le « sport business » ou le marché de l’art, seront également analysés, sans oublier les questions sensibles de la numérisation de l’Etat ou du climat des affaires.

Parmi les temps forts, un panel réunissant cinq Gouverneurs (Lualaba, Ituri, Kinshasa, Kasaï Central et Nord-Kivu) marquera l’ancrage proactif du Makutano dans les territoires.

« Nous avons entamé un programme de visite dans les Provinces afin de mieux comprendre le terrain et d’en tirer des enseignements. Notre visite récente à Goma, par exemple, nous conforte dans le fait que nombre de solutions viendront de l’Intérieur », a précisé Nicole Sulu.

L’épineuse question du Climat des affaires sera évidemment au programme, et le panel consacré au sujet reprendra notamment l’idée lancée il y a quelques mois par Albert Yuma, présent à ce débat, d’un « Pacte Public Privé ».

Au demeurant, l’ANAPI, partenaire officiel, marque, par le canal de son directeur général, Anthony Nkinzo, sa ferme volonté de voir ce forum s’ouvrir à des investisseurs étrangers.

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito