Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Enfin, Congo Airways prend son envol !

Published

on

Après la vague de tempêtes qui a sérieusement secoué la nouvelle compagnie aérienne nationale, Congo Airways a finalement pris son envol ce vendredi 9 septembre 2015. Le Chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila a présidé la cérémonie inaugurale des vols des deux premiers Airbus A320 à l’aéroport de Ndjili à Kinshasa.

Le premier vol, Patrice Emery Lumumba s’est dirigé vers Lubumbashi et Mbuji-Mayi et le second, Laurent-Désiré Kabila s’est envolé pour Kisangani et Goma avec plusieurs officiels dont le Premier Ministre Matata Ponyo.

A en croire le Ministre des Transports et Voies de communications, Justin Kalumba, « cet évènement est historique dans la mesure où il marque le début effectif du trafic aérien de cette nouvelle compagnie ».

Claude Kirongozi, Directeur Général de Congo Airways, a pour sa part vanté les aspects techniques de ces appareils, Airbus A320, mis en circulation en 2008 et acquis à 50 millions USD. «Par souci de confort, chacun de ces avions dispose de soutes importantes pour permettre les emports des bagages », a-t-il détaillé.

A RE(LIRE) : RDC : Congo Airways, l’A320 « LD Kabila » atterri à Ndjili ce samedi

Parlant du capital de la nouvelle compagnie aérienne de la RDC, le ministre Kalumba a indiqué que le Gouvernement avait retenu «l’option pragmatique d’ouvrir le capital social de Congo Airways aux investissements privés».

A lui de poursuivre, « le Gouvernement veut acquérir deux autres aéronefs en 2016, le souhait étant, d’après lui, d’arriver progressivement à six avions pour la flotte de Congo Airways ».
 Congo Airways va desservir progressivement le réseau domestique, selon lui.

Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Goma, Mbuji-Mayi, Kananga, Bukavu, Kindu, Kalemie, Gemena, Isiro, Kolwezi et Mbandaka sont les villes planifiées pour être desservies.

Congo Airways entend respecter les tarifs fixés par le Ministère de l’Economie nationale selon les différentes destinations. Dans ce cas, aucun ticket n’excédera 420 USD.

Sur Tweeter, les réactions fusent de partout :

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito