Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : importance du Conseil des chargeurs africains à l’ère de la ZLEC

Published

on

Le rôle et l’importance du Conseil des chargeurs sont des évidences ineffables et patentes à l’heure actuelle et spécialement à l’ère de l’effectivité de la Zone de libre échange continentale (ZLEC).

Patient Sayiba l’a démontré, dans son mot de circonstance, à l’ouverture de la réunion du Comité directeur de l’Union de conseil des chargeurs ce jeudi 13 juin 2019 à Kempiski Hotel Kinshasa.

UCCA, une nécessité

En effet, les Conseils des chargeurs ont été créés à la suite et de par la volonté internationale des pays sous-développés, membres des Nations Unies.

C’est une organisation professionnelle regroupant les importateurs et exportateurs, c’est-à-dire, les utilisateurs des services des transports internationaux.

Cette structure a pour objectif de permettre aux chargeurs de constituer un pouvoir de négociation aux fins d’obtenir à moindre coût les services de transports suffisants et efficaces.

Une mission, sept axes
La traçabilité et le suivi des marchandises en vue de faciliter leur prise en charge à l’arrivée, telle est sa mission principale de l’UCCA, laquelle se décline en sept axes.

D’après Patient Sayiba, il s’agit notamment de :
– la défense des intérêts des chargeurs face à la toute puissance des armements ;
– la facilitation en toute circonstance les échanges commerciaux via les transports multimodaux ;                                                      – la promotion du commerce extérieur des Etats africains ; 

– la fourniture de toutes les informations fiables attenantes au transport du fret et ses dépendances ;
– la lutte systématiquement contre le commerce triangulaire et la fraude douanière ;
– la fourniture des statistiques fiables du commerce extérieur afin d’orienter les Chargeurs vers les marchés plus rentables ;
– l’organisation de la gestion des risques de transport de cargaison de bout en bout.

Réalisations de l’UCCA

Le Conseil des chargeurs compte à son actif plusieurs grandes réalisations.

La première est le développement et l’opérationnalisation de l’instrument de traçabilité de fret connu sous l’appellation de Bordereau Electronique de Suivi des Cargaisons (BESC) ou Fiche Electronique des Renseignements à l’Importation (FERI) en RDC. Il s’agit d’un document qui permet de faire le suivi et la traçabilité des marchandises.

Hormis cette réalisation, il y a lieu de citer aussi la construction des plateformes logistiques ou des infrastructures d’assistance aux activités des chargeurs.

A RE(LIRE) : Patient Sayiba désigné président de la 9ème journée du Conseil des chargeurs africains 

Chaque année, le Conseil des chargeurs se réunit autour d’un thème donné. Les assises de Kinshasa est une occasion pour ses membres de réfléchir d’avantage sur les défis et perspectives pour améliorer cet organe.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito