Connect with us

a la une

RDC : Traçabilité de fonds d’octroi de passeports, une enquête parlementaire préconisée !

Published

on

RDC : Traçabilité de fonds d’octroi de passeports, une enquête parlementaire préconisée !

Le Député national, Juvénal Munubo Mubi a recommandé à l’Assemblée nationale la constitution d’une Commission d’enquête parlementaire sur la perception  des recettes issues de la délivrance des passeports biométriques congolais. Objectif : élaguer les zones d’ombres sur leur traçabilité. Il l’a préconisé, ce vendredi 6 Octobre 2017, lors de la conclusion de sa question orale avec débat adressée au Vice-Premier Ministre en charge des Affaires Etrangères, Léonard She Okitundu.

L’élu de Walikale au Nord – Kivu a fait allusion aux révélations  de l’enquête menée par l’Agence Reuters estimant que seuls 65 USD entreraient dans la caisse de l’Etat. Et la différence reviendrait au Consortium SEMLEX (48 USD), LRPS (60 USD) et Mantenga Contacto Trading Limited (12 USD).

Selon Reuters, ce contrat avec le Gouvernement aurait signé en violation des procédures de passation de marché public. Ce qui a valu à Raymond Tshibanda, le Ministre des Affaires Etrangères de l’époque, une interpellation du Premier Ministre Matata Ponyo Mapon qui apprenait la signature de ce contrat par voie de presse.

Le Député national Juvénal Munubo formulant ses deux recommandations. Ph. @Zoom_eco

A la suite de cette révélation, d’aucuns ont critiqué le fait ce contrat soit déséquilibré au détriment des intérêts de l’Etat congolais. Bien plus, dans cet acte entre parties, rien n’est dit sur les impôts et taxes dus à l’Etat congolais qui perdrait doublement.

Malgré la validité de 5 ans de contrat, des voies s’étaient élevées pour préconiser sa révision pure et simple de ce contrat. D’autres par contre avaient suggérés que le Parlement prenne en charge le dossier pour entrevoir la possibilité de rétablir l’Etat congolais dans ses droits les plus légitimes.

Par ailleurs, le Député national Juvénal Munubo a demandé que le service de délivrance de passeport retourne au Ministère de l’Intérieur conformément à l’article 3 du Décret – Loi N° 002/2003 du 11 Janvier 2003 portant création et de l’organisation de la Direction Générale de Migration (DGM).

Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : Juvénal Munubo initie une motion de défiance contre She Okitundu [Passeportgate]

Felix Tshisekedi : «Que Tshibala montre son indépendance dans le scandale des passeports» [Audio]

Edito

Advertisement