Connect with us

a la une

RDC : L’ITB/KOKOLO reprend le trafic fluvial !

Published

on

Le bateau “ITB/KOKOLO” a repris le trafic fluvial ce vendredi 10 Novembre 2017. Ce gros porteur quitte Kinshasa pour remonter le fleuve jusqu’à Kisangani. Son problème de viabilité économique a trouvé solution grâce la stratégie mise en place par le Directeur Général de la SCTP, Daniel Mukoko Samba. Il s’agit de la combinaison “Transport passagers – Convoi marchandises”. Objectif : assurer un trafic fluvial régulier  et fluidifier les échanges commerciaux à travers le pays.

“Aujourd’hui, l’ITB Kokolo repart. Il repart avec un nouveau concept. Ce n’est pas seulement le transport de passagers mais nous avons combinés le convoi-marchandises. C’est-à-dire qu’au départ de Kinshasa, nous nous sommes d’abord assuré d’avoir un tonnage suffisant. Ce qu’on voit ici, c’est 1 500 tonnes de ciment que nous avons, nous -mêmes, transportés par rails de l’usine de Lukala jusqu’ici et nous les avons chargés dans des barges. Nous allons donc les manutentionner pour déposer 800 tonnes à Mbandaka et 700 tonnes à Kisangani”, a rassuré le Directeur Général de la Société Commerciale de Transports et des Ports, Professeur Daniel Mukoko Samba.

Nombreux sont ces passagers et petits commerçants qui se réjouissent de cette reprise du trafic du célèbre bateau Kokolo. Non seulement pour le confort, mais aussi la sécurité, la sûreté et les tarifs abordables malgré le contexte économique difficile auquel le pays est confronté. Pour la SCTP, le cap est mis sur la régularité du trafic sur le fleuve et ses affluents. Projet sur lequel Daniel Mukoko Samba s’y est penché depuis son arrivée à la tête de cette société.

Le Professeur Daniel Mukoko répondant aux questions des journalistes. Ph @Zoom_eco

Il a levé un pan de voile de sa stratégie-solution : “Ce trafic de ciment sera un trafic régulier. C’est donc un test que nous faisons. Les cimentiers vont nous garantir un tonnage mensuel de ciment à amener dans cette partie du pays. Parce que notre objectif,  c’est d’être régulier sur le fleuve. Et non pas de partir de manière ponctuelle, disparaître et puis revenir. Nous voulons être régulier. L’ITB/Kokolo partira avec le tonnage et il rentrera avec du tonnage. Prendre du ciment produit au Kongo Central et de l’amener jusqu’à Kisangani. Et à la descente, de prendre de convois de grumes de Kisangani pour les ramener à Kinshasa et l’acheminement au Port de Matadi, on relie le Nord-Est du pays à l’Ouest du pays. C’est ça, la mission de la SCTP : Fluidifier les échanges commerciaux entre plusieurs provinces”.

Cette stratégie s’étend également sur la remise en service du transport par bateaux sur les affluents pour positionner de tonnages importants des vivres et autres produits de première nécessité sur le fleuve en relais avec le gros porteur qui assurera un trafic régulier.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :