Quantcast
Connect with us

a la une

Anthony Blinken : « Il faut qu’on arrête d’armer les groupes qui ne font pas partie des forces loyalistes »

Avatar of La Rédaction

Published

on

Anthony Blinken

Le Secrétaire d’État américain, Antony Blinken, estime que, pour faire face à la l’insécurité qui caractérise la partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC), il faut un travail allant de le sens d’arrêter de donner des moyens aux groupes armés qui ne font pas partie des armées de l’Etat.

C’est ce qu’il a déclaré, le mercredi 10 août 2022, sur les ondes de la radio Top Congo FM avant de s’envoler pour le Rwanda.

Plus aucun doute sur l’agression rwandaise

Ayant connaissance du récent rapport des experts des Nations-Unies sur l’appui militaire du Rwanda au M23, le Chef de la diplomatie américaine a indiqué que les estimations de son pays sont largement en accord avec le rapport.

« Oui, nous avons connaissance du rapport et je pense que nos propres estimations sont largement en accord avec le rapport et c’est tout à fait crédible. Et globalement, il faut une chose, il faut qu’il y ait la paix pour les gens qui habitent dans l’Est de la République Démocratique du Congo. C’est la première chose qui est absolument essentielle. Deuxièmement, pour qu’il y ait la paix, il faut évidemment une diplomatie, une négociation. », a dit Antony Blinken, Secrétaire d’État américain au micro de Top Congo FM.

D’après le Chef de la diplomatie américaine, il faut arrêter d’armer les groupes armés qui sèment la terreur dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

« Il faut qu’on arrête d’armer les groupes qui ne font pas partie des armées de l’Etat et qui, eux, créent une instabilité, une violence, une insécurité qui affligent le peuple qui habite l’Est du Congo depuis des années. J’en ai parlé ici, j’en parlerai demain au Rwanda. », a-t-il ajouté.

Depuis le 8 août 2022, Antony Blinken poursuit une tournée diplomatique dans trois pays d’Afrique à savoir l’Afrique du Sud, la République Démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito