Connect with us

a la une

Clélie Nallet : «Il n’y a pas de classes moyennes stabilisées à Kinshasa»

Published

on

C’est la conclusion d’une étude faite par Clélie Nallet, Auteure et Chercheuse au Programme Afrique subsaharienne à l’Institut français des Relations Internationales (IFRI).

Intervenant à RFI où elle était invitée Afrique du 15 Avril 2017, Clélie Nallet affirme qu’il est difficile de parler de classes moyennes massives ou stabilisées à Kinshasa, capitale de la RDC. Et ce, dans un environnement socio-économique où sept (7) ménages sur dix (10) vivent dans la pauvreté.

«Néanmoins, il y a beaucoup de personnes qui sont dans une situation économique intermédiaire», a-t-elle déclaré.

http://www.rfi.fr/emission/20170415-rdc-7-menages-10-sont-consideres-comme-pauvres 

Le caractère informel de l’économie congolaise est un paramètre déterminant dans une dynamique où les risques de déclassement demeurent très élevés.

Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :