Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Ebola, des cas en augmentation à l’Équateur

Published

on

RDC: Ebola, des cas en augmentation à l'Équateur

La nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola enregistre des cas en augmentation à l’Équateur. Le nombre des cas confirmés passant de 98 la semaine dernière à 107 au 27 août 2020.

Ce bilan de la riposte contre la maladie à virus Ebola a été présenté au conseil des ministres du vendédi 28 août 2020 par le ministre de la santé publique, Dr Eteni Longondo.

Il sied de noter qu’une nouvelle zone de santé a été contaminée alors que la campagne de vaccination a déjà touché 23.980 individus dans la province.

Plusieurs questionnements émergent quant à la riposte contre cette onzième flambée de l’épidémie d’Ebola.

Pendant qu’il existerait des vaccins efficaces ayant produit des résultats probants au Nord- Kivu où l’épidémie a fait des ravages récemment, pourquoi ces recettes exceptionnelles traînent à porter des fruits à l’Équateur?

Des observateurs redoutent le risque pour le gouvernement de reléguer cette riposte contre Ebola au second plan après la covid-19.

D’ores et déjà, l’équipe de riposte contre Ebola à l’Équateur attendait le décaissement du montant de la deuxième tranche de la contribution du Gouvernement depuis la semaine dernière. Cependant, le conseil des ministres est resté muet quant à cette demande de fonds nécessaires. Manque-t-il des moyens pour soutenir la riposte ? Rien n’est assuré pour l’instant.

Durant 23 semaines, le Nord-Est de la République Démocratique du Congo (les provinces du Nord et Sud Kivu) a fait face à la deuxième épidémie la plus grave de l’histoire infectant 3.470 personnes dont 28% d’enfants.

La maladie à virus Ebola est apparue pour la première fois, rappelons-le, en 1976 lors de 2 flambées simultanées à Nzara (aujourd’hui au Soudan du Sud) et à Yambuku (en République Démocratique du Congo).

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito