Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Félix Tshisekedi invite l’électorat à faire le choix de l’avenir en âme et conscience

Published

on

Le candidat président de la République porté par la plateforme Cap vers le changement (CACH), Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi a invité l’lectorat congolais à faire le choix de l’avenir de la nation en « ame et conscience ». Dans son message de vœux de noël et de fin d’année 2018 (ci-dessous), interpelle t – il, ce choix devra sceller soit la continuité des souffrances du peuple, soit l’avènement d’une nouvelle ère de changement.

Congolaises et congolais, très chers compatriotes,

En ce jour de Noël, les cœurs des filles et fils de notre nation, sont tournés vers la promesse d’une alternance républicaine.

Une promesse qui depuis décembre 2016, s’est transformée en un espoir déçu et en autant de rendez-vous manqués avec la démocratie.

Dans toutes nos provinces, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, nos mamans versent bien trop de larmes sur les corps de nos filles mutilées, de nos fils assassinés, de nos enfants abandonnés au terrible sort de la rue.

Nos hommes suent sang et eau pour offrir, dans un souvenir de dignité, le pain sur la table de nos foyers.

Nos jeunes mères, faute de moyens, deviennent prisonnières avec leurs nouveaux nés, dans des maternités transformées en prisons de circonstances.

Nos courageux étudiants, hypothèquent leur savoir et acceptent les plus bas salaires, a cause d’un niveau d’éducation revu à la baisse par une administration corrompue.

Dans les carrières des mines de cobalt, de coltan, d’or et de diamant, nos écoliers échangent leurs cartables contre des bêches et des pelles, offrant ainsi à des multinationales sans scrupule, une main d’œuvre presque gratuite, sous l’œil complice de dirigeants irresponsables.

Congolaises et congolais, mes frères et mes sœurs, depuis plusieurs décennies, des hommes et des femmes épris d’honneur, de courage et d’abnégation, ont donné leur dernier souffle pour le salut de notre Grande Nation.

Patrice Emery Lumumba, Kimpa Vita, Soeur Anuarite, Armand Tungulu, Floribert Chebeya, Rossy Tshimanga , Thérèse Kapangala, Hyacinthe Kimbafu, Monseigneur Kataliko, Mamadou Ndala, Etienne Tshisekedi et tous ceux que je n’ ai pas cité, qui ont, pour défendre notre peuple, payé de leur vie.

Très chers compatriotes, la République DEMOCRATIQUE du Congo doit vivre dans les prochains jours, son rendez-vous avec l’histoire, NOTRE rendez-vous avec l’Histoire.

A moins d’un nouveau rebondissement, nous devrions tous ce dimanche 30 décembre 2018, déposer dans les urnes, notre choix pour l’avenir de notre Nation.

Ce choix, je vous invite à le faire en votre âme et conscience, car sachez qu’il scellera soit la continuité de nos souffrances, soit l’avènement d’une nouvelle ère de changement.

Une ère de démocratie, de développement, de justice, de santé, de paix et de liberté.

Mon souhait que je vous adresse à toutes et tous pour la nouvelle année, c’est celui de cet avenir radieux que je vois pour notre Pays, cet avenir que nous bâtirons ensemble, main dans la main, vous et moi, grâce aux valeurs qui nous ont toujours déterminés.

-Le respect dû aux aînés et aux parents,

-La protection ainsi que la prise en charge de nos enfants, de nos malades et des plus faibles d’entre nous

-Les valeurs de partage et de solidarité qui ont toujours régnées dans nos familles et nos communautés

Je veux me battre, et je me battrai à vos côtés, aux cotés aussi de ceux qui aujourd’hui sont nos adversaires politiques mais qui partagent notre patrimoine historique.

Dans un sursaut de réconciliation nationale guidé par une justice impartiale, nous donnerons une chance à la construction et l’unité, plutôt qu’à la destruction et la division.

Nous bâtirons ensemble cette nation forte et digne, cette Nation où tout congolais se sentira chez lui sur toute l’étendue de son pays.

Main dans la main vous et moi, nous serons d’abord et avant tout des Congolais fiers.

Mes chers Compatriotes, chers frères et sœurs, jusqu’à ce soir, je n’ai toujours pas pu offrir à mon père feu Etienne Tshisekedi, la paix dans sa dernière demeure sous la terre de nos ancêtres.

Il a fait de nous tous, les combattants de la démocratie, et je sais que nous lui rendrons hommage en usant de la lutte pacifique, constitutionnelle et ferme.

Au nom du Cap vers le Changement, mais aussi et surtout au nom de ma famille, mon épouse et mes enfants, je vous souhaite a toutes et tous, un Noel dans la paix et le partage.

Que l’année 2019 nous accueille par la concrétisation de toutes nos aspirations.

Que Dieu bénisse notre Nation

Que Dieu bénisse notre Peuple.

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo

Advertisement

Edito