Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : report des élections en mars 2019, quatre circonscriptions concernées pour deux raisons

Published

on

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient d’annoncer officiellement le report des élections dans quatre circonscriptions électorales du pays. Il s’agit respectivement de Beni, Beni ville, Butembo ville (toutes dans la province du Nord Kivu) et Yumbi dans la province du Maï Ndombe. Raisons : insécurité persistante et présence de l’épidémie à virus Ebola, selon les cas.

Pour la région de Beni-Butembo dans le Nord Kivu, la décision de la CENI se fonde le rapport du vice-premier ministre de l’Intérieur fait à la réunion interinstitutionnelle du 14 décembre 2018, lequel évoque une situation sécuritaire et sanitaire préoccupante.

En effet, elle dit considérer « la persistance de l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui continue de sévir dangereusement dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni ville et Butembo ville dans la province du Nord Kivu ainsi que la menace terroriste qui plane sur cette région avec des actes criminels récurrents perpétrés par des bandes et milices armées. »

Bien plus, si les élections suscitent des mouvements importants des électeurs vers les lieux de vote, la CENI indique qu’elles entraînent ainsi des concentrations et une forte promiscuité de la population. Cette situation augmente le risque de propagation de cette maladie et favorise opportunément les attaques terroristes.

D’où, la nécessité d’éviter tout « déploiement qui exposerait non seulement les agents opérationnels de la CENI, mais aussi des témoins, observateurs électoraux et journalistes dans ces contrées aux mêmes menaces sus-évoquées ».

Quant à la circonscription électorale de Yumbi dans la province de Maï Ndombe, la CENI évoque les incidents meurtriers survenus dans la nuit du 14 au 15 décembre 2018.

Ceux-ci ont ayant occasionné, soutient-elle, « un déplacement massif des populations, la destruction de tous les matériels et documents électoraux, le pillage des entrepôts et installations de l’Antenne de la CENI ainsi que la tension persistante ne permettant pas la tenue, dans cette circonscription, des scrutins apaisés dans le délai imparti. »

Au regard de ces deux facteurs, sécuritaire et sanitaire, la CENI affirme avoir décidé du report des élections dans ces quatre circonscriptions électorales, après concertation avec les parties prenantes au processus électoral.

« Les élections directes dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni ville et Butembo ville, en province du Nord Kivu, ainsi que Yumbi dans la province de Mai Ndombe, initialement prévues le 30 décembre 2018, sont programmées au mois de mars 2019 et feront l’objet d’un calendrier spécifique », a indiqué Corneille Nangaa dans la Décision numéro 055 du 26 décembre 2018.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : présidentielle, l’annonce des résultats provisoires prévue le 6 janvier 2019

Advertisement

Edito