Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Tshisekedi soutient l’adoption d’un moratoire sur les arrestations des journalistes 

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : Tshisekedi soutient l’adoption d’un moratoire sur les arrestations des journalistes  1

Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, s’est engagé à soutenir l’adoption d’un moratoire sur les arrestations et emprisonnements des journalistes, en attendant l’adoption par le Parlement de la loi sur la dépénalisation des délits de presse.

Il a fait cette promesse à une délégation de Reporters sans frontières  (RSF) et de Journaliste en danger (JED),  conduite par Christophe Deloire, directeur général de RSF et Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de JED. C’était lors d’une audience leur accordée mardi 12 novembre 2019 à Paris en marge du Forum sur la Paix.

En effet, le chef de l’Etat a accédé à la demande de JED et RSF de prendre des mesures concrètes pour renforcer l’accalmie constatée dans les attaques contre les journalistes et les médias depuis son accession au pouvoir.

Pour y parvenir, Félix Antoine Tshisekedi a rassuré ses interlocuteurs à pouvoir travailler, en concertation avec le ministre de la Justice et le procureur général de la République. Objectif : suspendre les arrestations et emprisonnements des journalistes, en attendant l’adoption par le Parlement de la loi sur la dépénalisation des délits de presse.

D’après un communiqué de JED, le président de la République a aussi exprimé sa consternation après l’assassinat récent d’un journaliste en Ituri. Et il s’est montré intéressé par l’initiative de JED et de RSF relative à la mise en place d’un mécanisme national de protection des journalistes.

« J’attends de vous des propositions concrètes pour la mise en place de ce mécanisme et je vous garantie de ma volonté de soutenir toutes les initiatives en faveur de la presse »,  a – t – il recommandé.

A RE(LIRE) : JED note une baisse de 29% des cas de violations de la liberté de la presse en 2019

Cette audience aura été, pour le chef de l’Etat et ces défenseurs des droits des journalistes,  l’occasion de faire un état des lieux de la situation de la liberté de presse en Rd Congo.

Une rencontre qui s’est déroulée en marge du Forum de Paris sur la Paix qui se tient, du 11 au 13 novembre 2019.

Agnès KAYEMBE

Sur le même sujet :

RDC : Kabila cède une presse moribonde, Fatshi invité à protéger les journalistes (JED)

Advertisement

Edito