Quantcast
Connect with us

a la une

Lualaba : Sicomines construit 18 forages de puits d’adduction d’eau en faveur des villages du secteur de Luilu

Avatar of La Rédaction

Published

on

Lualaba : Sicomines construit 18 forages de puits d'adduction d'eau en faveur de 15 villages du secteur de Luilu

Dans le souci du bien-être de la communauté environnante, dix-huit (18) forages de puits d’adduction d’eau potable seront construits dans les villages du secteur de Luilu dans la province du Lualaba par la société Sino-congolaise des mines (SICOMINES S.A).

Selon ces informations livrées par la voie d’un communiqué publié ce mardi 24 mai 2022, on en constuira cinq (5) à Mutaka, cinq (5) à Mapendo, cinq (5) à Yenge et trois (3) à Biwaya.

Pour la Sicomines, ce projet va desservir 4 entités qui regorgent 15 villages ayant une population estimée à environ 8 000 habitants.

Aussi, ces 18 puits de forage d’alimentation en eau potable seront mis en place, chacun équipé d’une pompe solaire, de deux citernes de capacité de 5 m3, des panneaux solaires pour alimenter la pompe et d’une borne fontaine.

Le go de ces travaux a été donné par le Directeur des Ressources humaines de la Sicomines, Kadiongo N’sapu.

D’après lui, ce projet s’inscrit dans le cadre du Cahier des charges signé en août 2021 entre la Sicomines et les communautés locales environnantes. Ce, conformément à l’article 285 septies du Code Minier et à l’article 1er de l’annexe XVII au Règlement minier.

Il a réaffirmé que la mise en exécution de ce projet marque d’un côté, la continuité de la mise en œuvre des actions sociales par la Sicomines depuis sa création, et de l’autre côté, cela représente un nouveau chapitre de ses engagements vis-à-vis des communautés locales avec l’exécution des projets du Cahier des charges.

« Grace à la construction de ces forages d’eau, plus de huit mille ménages auront désormais accès à l’eau potable, un acte posé par la Sicomines qui reflète totalement la devise du « Peuple d’abord », du Chef de l’État, Félix-Antoine Antoine Tshisekdi Tshilombo. », a-t-il dit.

Et d’ajouter: « en posant de tels actes, mon entreprise est particulièrement fière de la coopération sino-congolaise. Je considère que la mise en exécution de ce Cahier des charges, notamment par la construction d’une école et d’un centre de santé dans le quartier Kapata ainsi que le projet d’adduction d’eau potable dans le secteur de Luilu, constituent une importante contribution aux efforts de notre beau et riche pays pour accélérer sa croissance économique et assurer le bien-être du peuple congolais. »

Ce projet va accroître l’accès à l’eau potable et lutter contre les maladies d’origine hydrique

Présent à la cérémonie de lancement, le
Directeur technique de la Sicomines S.A., Ntambwe Kashona, a indiqué que ce projet a pour ambition d’accroître l’accès à l’eau potable et lutter contre les maladies d’origine hydrique.

Ce projet va non seulement permettre d’améliorer les conditions de vie et la santé des habitants, mais aussi la productivité des cultures agricoles dans la région, a-t-il souligné.

Le Directeur technique de la Sicomines reste persuadé que cette étape est également une nouvelle occasion de renforcer des relations bilatérales entre la Sicomines S.A. et ses voisins à vie qui sont les populations riveraines.

En outre, il n’a pas manqué de réaffirmer la volonté de Sicomines de continuer à travailler avec les habitants de Luilu pour l’avancement de ces travaux. Et aussi, il a noté l’engagement de Sicomines à continuer sans cesse à participer au développement de la vie des communautés locales afin d’établir de meilleures communautés et renforcer les liens d’amitié et de coopération fraternelle entre voisins.

Pour rappel, plusieurs travaux de construction dans le cadre de la mise en œuvre du Cahier des charges signé entre la Sicomines S.A et les communautés locales environnantes sont presque prêts.

Il est ainsi prévu la mécanisation agricole durable et la construction d’une école primaire dans le secteur de Luilu; et la construction d’une école et un centre de santé moderne qui seront dotés des équipements standards dans le quartier Kapata.

Nadine FULA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV