Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Cédrick Tshizainga, nouveau Directeur Général de LMC en mission à Boma pour booster les activités !

Published

on

RDC : Cédrick Tshizainga, nouveau Directeur Général de LMC en mission à Boma pour booster les activités !

Le nouveau Directeur Général des Lignes Maritimes Congolaises, Cédrick Tshizainga Kapumba, conduit une délégation qui séjourne, depuis le lundi 10 août à Boma dans la province du Kongo Central, pour une mission officielle. Objectif visé, prendre contacts avec les agents LMC du Kongo Central en vue de faire un état des lieux de cette société. Il s’agit de sa première visite de travail depuis sa prise de fonction il y a de cela un mois. Ces échanges lui permettront d’établir un programme cohérent pour des réformes viables en vue de redynamiser les activités des Lignes Maritimes Congolaises.

RDC : Cédrick Tshizainga, nouveau Directeur Général de LMC en mission à Boma pour booster les activités !Après son atterrissage à l’aéroport de Boma, le Directeur Général des Lignes Maritimes Congolaises s’est directement rendu au Port de l’Onatra où il a eu droit à une visite guidée dans le navire de LMC, question de constater l’état de ce navire.

Après le port, il s’est dirigé au siège des LMC Boma où il a tenu une réunion paritaire avec les directeurs et quelques agents de cette société. Au cours de cette prise de contact, le nouveau Directeur général des LMC leur a témoigné de son engagement à travailler avec chacun d’eux dans une étroite collaboration pour le développement de cette entreprise.

Le nouveau DG a également visité le parc à conteneurs appartenant aux LMC avant d’aller présenter ses civilités à madame la maire de la ville de Boma, Josée Niongo Nsuani. Les deux autorités ont discuté de l’avenir des Lignes Maritimes Congolaises. Madame la Maire a prodigué des conseils au nouveau Directeur en insistant sur sa touche personnelle pour faire rayonner cette entreprise jadis une fierté du pays. La société a besoin des réformes courageuses. Et cette relance va certainement marquer la souveraineté internationale de la RD Congo.

En effet, le commerce maritime de la RDC est largement dominé par des armements, qui disposent tous des succursales ou des filiales en RD Congo, notamment à Boma, Matadi, Kinshasa. C’est le cas de MAERSK LINE/SAFMARINE, CMA CGM/DELMAS et MSC pour le trafic transocéanique et NILEDUTCH ou PIL (Pacific International Line) qui récupèrent tous les conteneurs à destination de la RD Congo à Pointe-Noire et les amènent à Matadi.

Pour rappel, en 2018, José Makila, ministre de Transport à l’époque, avait annoncé que les Lignes Maritimes Congolaises seraient dotées de 2.000 conteneurs dont 1450 conteneurs secs 20 pieds, 400 conteneurs secs 40 pieds et 150 conteneurs frigorifiques 40 pieds. Deux ans après, ce projet tarde à sa concrétiser. Les agents de LMC fondent leur espoir sur le comité managérial nouvellement installé pour apporter un vent nouveau et doter cette entreprise de moyens de sa politique.

Nadine FULA

Advertisement

Edito