Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Le Japon finance 119 000 USD pour un projet d’Adduction Eau à Mont-Ngafula

Published

on

Dans le cadre de la Coopération bilatérale, le Japon a financé le « Projet d’Adduction d’Eau par Forage avec Panneaux Solaires au Quartier Ngombe-Lutendele dans la Commune de Mont Ngafula à Kinshasa». Le contrat de Don Non-Remboursable aux Petits-Projets locaux se chiffre à 11 991 dollars américains. Il vient d’être signé ce vendredi 17 février 2017 entre Monsieur Denis WETESHE, Représentant de l’ONG « Bureau d’Appui et d’Exécution des Projet de Développement » et Monsieur Shuji NOGUCHI, chargé d’affaires a.i. de l’Ambassade du Japon en RD Congo.

Avec la construction de ce forage de 100 mètres de profondeur avec une pompe alimentée par les panneaux solaires de marque japonaise « Okamoto Pump », les habitants du quartier Ngombe-Lutendele pourront désormais bénéficier d’une eau propre et de manière durable.

Dans son mot, Monsieur NOGUCHI a souligné l’intérêt que l’Ambassade du Japon porte sur la desserte de l’eau potable avant de se réjouir du fait que ce projet de forage facilite l’accès de la population à cette eau, mais également soulage les fardeaux des femmes et enfants habitués d’aller puiser de l’eau à distance.

Malgré la richesse en ressources hydrauliques, un grand nombre d’habitants des communes urbano-rurales de la ville de Kinshasa restent dépendants de l’eau de rivières, et exposés aux risques de maladies infectieuses comme choléra, dysenterie, amiboïde ou fièvre typhoïde. D’où la motivation de cette ONG à apporter de solutions adaptées.

Cette cérémonie a également permis à l’Ambassade du Japon d’exprimer son souhait de voir l’entreprise Japonaise « Okamoto Pump » venir investir en RDC. Cela étant une manière de consolider la coopération entre les deux pays et de travailler étroitement avec toutes les parties prenantes, afin que ce projet s’achève avec succès.

Pour rappel, l’Ambassade du Japon a œuvré activement pour l’introduction des produits de marque japonaise dans le cadre des micro-projets, comme représenté par le système de purification d’eau de YAMAHA, Kits solaires de GS Yuasa, et Incinérateur Médical de Stella. Il s’agit en effet de quatrième micro-projet en partenariat public-privé.

Zoom Eco

Advertisement

Edito