Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : La CENCO lance la première agence de micro-finance catholique

Published

on

Le vice-premier ministre et ministre en charge du Travail et de la Prévoyance Sociale, Willy Makiashi, a lancé hier mercredi 22 juin 2016, au nom du premier ministre empêché, la première agence de la société de micro-finance catholique dénommée « Institution Financière pour les Œuvres de Développement » (SMF IFOD SA).

Cette cérémonie s’est déroulée dans le somptueux cadre de l’immeuble «Reine de la Paix», sur l’avenue des Huileries, dans la Commune de la Gombe, en présence du Cardinal Laurent Monsengwo, du président de la CENCO, Mgr Djomo, accompagné de tous les évêques présentement en en Synode à Kinshasa, du ministre d’Etat en charge du Budget, Michel Bongongo.

Crédit de proximité

Le président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, Mgr Djomo, a rappelé, dans sa casquette de président du Conseil d’administration de SMF l’IFOD SA, que le lancement de cette institution financière est le résultat de la réflexion menée en 2010 au sein de son église, à l’occasion du cinquantenaire de la CENCO, afin de permettre aux populations démunies d’accéder aux services de crédit de proximité.

Le Directeur Général de l’IFOD a, pour sa part, présenté l’échantillon des femmes bénéficiaires des crédits de 1000 dollars chacune. Des sources renseignent qu’une centaine de commerçantes ont déjà bénéficié de petits crédits de cette institution financière. L’IFOD compte ouvrir six agences dans les six archevêchés de l’Eglise catholique en RDC.

Accompagnement de l’Etat

Willy Makiashi a souligné que sa présence ainsi que celle de son collègue du Budget traduisait la volonté du chef de l’Etat ainsi que l’engagement pris par le gouvernement de soutenir toutes les initiatives qui visent l’épanouissement et le bien-être intégral de l’homme congolais, et en particulier, de la frange de la population congolaise que la modicité des revenus ne permet pas d’accéder normalement aux services bancaires classiques.

« J’ai la forte conviction, compte tenu de la qualité de ses initiateurs, que la SMF IFOD SA participera à l’effort national pour l’édification de l’émergence de la culture de l’épargne au profit des gagne-petit et à la réduction progressive de la pauvreté au sein de la population congolaise », a-t-ii déclaré, avant de réitérer l’engagement du gouvernement d’œuvrer à l’amélioration du climat des affaires et à la sécurisation des investissements privés.

Par ailleurs, Willy Makiashi a annoncé le début de l’exécution du « Programme-cadre de Création d’Emplois et des Revenus » de son ministère (PROCER), qui vise l’autonomisation économique des femmes, dont le financement est assuré par la Banque Africaine de Développement (BAD). Il a fait savoir que toutes ces femmes seront comptées parmi les premières clientes de la SMF IFOD SA.

Le clou de l’événement a été sans nul doute la bénédiction, par le Cardinal Archevêque de Kinshasa, du bâtiment « Reine de la Paix », nouveau siège de l’institution financière catholique «SMF IFOD SA»

Le Phare / Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito