Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la FEC sollicite l’implication de l’Assemblée nationale pour la relance de l’agriculture

Published

on

Une délégation de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) conduite par son administrateur délégué, Kimona Bononge, a échangé le mercredi 2 septembre 2020, avec les membres du bureau de l’Assemblée aationale élargi à la Commission économique et financière (ECOFIN).

Leurs pourparlers ont tourné autour de la situation économique de la République démocratique du Congo, précisément dans le secteur agricole.

Selon M. Kimona Bononge, cette rencontre était organisée pour plaider auprès de l’autorité budgétaire en faveur d’une véritable révolution verte en conformité avec la vision du chef de l’État.

“Avec l’agriculture, il y a moyen de limiter l’exode rural en assurant à chacun un bien-être dans son milieu de vie. Le Gouvernement doit avoir le courage politique de supprimer toutes les taxes et autres entraves à la relance de l’agriculture “, a-t-il indiqué.

A RE(LIRE) : huit chiffres clés des effets de Covid-19 sur les activités économiques (FEC)

L’administrateur délégué de la FEC a par ailleurs dénoncé les tracasseries dont ses membres sont victimes de la part de divers services de l’État. Une situation, selon lui, qui ne favorise pas un bon climat des affaires.

Au nom de la FEC, M. Kimona Bononge a insisté sur le fait que les opérateurs économiques priorisent d’abord l’agriculture qui est un secteur générateur d’emplois massifs et non sur les mines comme c’est le cas aujourd’hui.

Cette rencontre intervient à quelques jours de la rentrée parlementaire du mois de septembre qui est essentiellement une session budgétaire.

Agnes KAYEMBE

Sur le même sujet :

RDC : nécessité d’une rencontre au sommet entre la Fédération des entreprises et le chef de l’Etat 

Advertisement

Edito