Connect with us

a la une

RDC : Le duo Badibanga-Yuma cible la croissance économique inclusive !

Published

on

RDC : Le duo Badibanga-Yuma cible la croissance économique inclusive ! 1

Le Premier Ministre, Samy Badibanga et le Président de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), Albert Yuma sont plus que déterminés à marcher ensemble pour la construction d’une croissance économique inclusive. Cet engagement a été exprimé lors de la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux de la FEC aux opérateurs économiques et aux corps institués de la République vendredi 19 janvier 2017 à Kinshasa.

Si de son côté la FEC s’est dite disposée à apporter son soutien au gouvernement Badibanga, le Chef du Gouvernement a, pour sa part, rassuré le patronat congolais de sa franche collaboration en vue de relancer les activités économiques par des mesures fortes qui devront permettre de créer une croissance durable et inclusive.

« Le Premier Ministre a insisté sur l’amélioration du climat des affaires qui doit être une priorité et qui ne peut se réaliser que si le Gouvernement et les entreprises du Congo travaillent main dans la main », indique la dépêche de la Primature.

Et donc, cette croissance économique devrait permettre de financer les élections qui contribueront à consolider les institutions, la démocratie et l’Etat de droit ainsi que de faire face à l’urgence sociale de la population en République Démocratique du Congo.

Par conséquent, le Gouvernement et son partenaire (la FEC) ont des défis majeurs à relever.

• Mobiliser pour des Elections : 1,2 milliard USD avant décembre 2017.
• Financer les charges régaliennes de l’état et les urgences sociales.
• Relever le taux de croissance du PIB en baisse au point de s’établir à 2,5%.
• Baisser le taux d’inflation qui en glissement annuel s’est établi à plus de 7% à fin 2016
• Négocier et obtenir des appuis budgétaires afin de soutenir l’économie et consolider les réserves de change (baissées à 3 semaines d’importation des biens et services).
• Maîtriser la dépréciation du franc congolais et protéger le pouvoir d’achat du congolais en constante érosion.

Peu importe les recettes qui seront utilisées dans le cadre de ce partenariat visiblement « revalorisé », le peuple congolais attend des résultats concrets. Wait and see !

TKM/Zoom Eco

A RE(LIRE) :
RDC : La FEC préconise le développement agricole et industriel !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement