Connect with us

a la une

RDC : Yves Mpunga préconise l’informatisation des recettes publiques ! 

Published

on

Dans son ouvrage intitulé “Plan Directeur de l’Informatisation de la République”, l’expert en Economie, Gestion Budgétaire et Financière, Yves Mpunga a préconisé la gérance la gérance des recettes du  Trésor Public par les systèmes informatiques et logiciels. Cela a l’avantage d’améliorer la traçabilité dans la collecte et la dépense des deniers publics. Objectif : mieux lutter contre le coulage et les détournements des recettes de l’Etat

L’heure est arrivée pour capitaliser les avantages qu’offre le numérique pour ainsi booster les choses dans les recettes du gouvernement.

L’auteur qui détient aussi une expertise en gestion de base des données, programmation, technologie de l’information et sécurité internet propose que l’Etat congolais se dote des systèmes informatiques et logiciels ultramodernes, efficaces, capables de générer annuellement près de 20 à 30 milliards de dollars américains pour le  Trésor Public.

“En défaveur du gouvernement Congolais, des recettes se volatilisent entre les mains des individus aux intérêts égoïstes”, déplore – t-il.

Pour y parvenir,  Yves Mpunga évoque la possibilité de créer 350 000 emplois pour les informaticiens congolais et  de contrôler l’exécution du budget de l’Etat.

A RE(LIRE) : Faute d’infrastructures informatiques et un contrôle centralisé, la RDC perd 100 milliards USD par an !

Dans un second ouvrage, ce congolais met en exergue le “Concept de Développement en Triangle” baptisé CDT. Celui-ci consiste en la création des chemins de fer reliant les quatre coins de la République, la  maximisation des recettes de l’Etat et  le lancement des métros dans les grandes villes  de la RDC.

Yves Mpunga  pense que  ce grand projet de développement en Triangle va engendrer : des industries lourdes, la création des chemins de fer reliant les quatre coins de la République ; la maximisation des  recettes de l’Etat ; le lancement des métros dans les grandes villes principales de la RDC ; 3 millions des logements sociaux en 5 ans ; 2 millions d’emplois en 4 ans, 2 mille hôpitaux ; une éducation moderne, une agriculture mécanisée, etc.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :