Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : L’Assemblée nationale ne rend pas compte de sa gestion financière depuis 2006 !

Published

on

Depuis 2006 l’Assemblée Nationale n’a jamais produit un seul rapport financier sur sa gestion. Cette révélation troublante a été faite par le Secrétaire Exécutif de la Ligue Congolaise de lutte contre la Corruption (LICOCO), Ernest Mpararo. C’était à l’occasion de la 11ème journée Internationale de lutte contre la corruption, commémorée ce vendredi 09 décembre 2016 dans la salle des spectacles du palais du peuple.

Dans les couloirs de l’Assemblée nationale, certains élus de cette législature rejettent cette révélation de la LICOCO estimant que ces aspects sont les plus souvent traités lors des plénières à huis-clos.

Toutefois, en présence des députés et autres autorités politico-administratives présentes lors de cette célébration, la LICOCO affirme avoir dénoncé le non respect des principes de redevabilité et de la transparence dans la gestion de la chose publique.

« La LICOCO demande aux citoyens de se lever pour demander la transparence dans la gestion des finances publiques et la redevabilité des gestionnaires des deniers publics », a commenté Ernest Mpararo.

Il y a lieu de noter que l’Assemblée nationale jouit de l’autonomie administrative et financière conformément à l’article 100 de la Constitution. A cet effet, elle dispose d’un budget propre appelé « dotation » dont la gestion est assurée par son Président (ordonnateur général) et son Questeur (ordonnateur délégué).

De ce fait, les prévisions budgétaires de lʼAssemblée nationale comprennent le budget des rémunérations, le budget de fonctionnement, le budget d’investissement et les budgets de ses dépendances.

Le règlement intérieur de la chambre basse exige au Bureau de présenter à la plénière un rapport complet de la gestion financière à la fin de chaque exercice budgétaire.

Zoom Eco

Journée mondiale de lutte contre la corruption, il y a nécessité de bannir la tromperie et la malhonnêteté

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito