Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Provinces, la Tshopo doit 10 000$ à l’Ituri sur le pourcentage de ses diamants vendus

Published

on

La province de la Tshopo doit à celle de l’Ituri plus de 10 000 (dix mille) dollars américains sur le pourcentage de diamant exploité dans le territoire de Mambasa (Ituri), mais vendus dans les comptoirs de diamant se trouvant dans la ville de Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo, a révélé jeudi le ministre provincial de l’Ituri en charge des Mines, Déogracias Ombalia Alombo, dans un entretien avec l’ACP.

Selon le ministre Déogracias Ombalia, ce chiffre représente le 1 % que le service technique des mines de la Tshopo devrait envoyer à l’Ituri dans chaque colis de diamant pendant toute l’année 2016 et début 2017.

Malheureusement, a-t-il dit, cela ne se fait pas et cette situation représente un véritable manque à gagner pour cette nouvelle province qui a plusieurs défis à relever pour son développement.

Grâce à la vigilance de son ministère, a-t-il poursuivi, la province de l’Ituri est parvenue à découvrir cette évasion fiscale qui profitait jadis à la Tshopo parce que le 1% de chaque colis de diamant était versé dans le compte de la régie de recettes de la province de la Tshopo.

À l’issue des échanges fructueux avec son collègue de la province sœur de la Tshopo et le Centre d’évaluation d’expertise de certification de matières précieuses et semi précieuses(CEEC) qui détient toutes les relevées concernant la vente de diamants en provenance de l’Ituri, a-t-il dit, un protocole d’accord de l’harmonisation entre les deux provinces issues de l’Ex Province Orientale est en cours de finalisation après que le gouverneur de l’Ituri ait approuvé.

ACP/Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito