Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Transferts maffieux de fonds à la société EGAL, la BCC réagit !

Published

on

La Banque Centrale du Congo a réagit face aux allégations de transferts maffieux des fonds lui attribués par le journal belge Le Soir. Ci – dessous, les quatre points :

La BCC n’a jamais effectué de tels versements de fonds en faveur de la société alimentaire EGAL : et la BCC ne traite pas avec les sociétés privées, plus encore n’achète jamais les produits alimentaires.

La BCC n’a répertorié aucune fréquence de ce genre de transferts entre elle et d’éventuelles sociétés privées. Par contre, elle dispose de comptes en devises dans certaines banques de la place, sous formes de placements ou comptes courants.

La BCC n’ayant pas effectué de tels versements, ne sait prouver ni confirmer vos assertions faisant allusion à la corruption, au pot de vin ou au blanchiment d’argent qui seraient à l’origine des transferts.

Quant aux 4 et 5ème préoccupations, la Banque centrale du Congo, ne peut vous fournir une quelconque preuve de ce versement qu’elle ne connait pas ni justifier de la conformité de cette opération aux règles imposées par les Banques centrales car elle ignore l’objet de ce versement.

Pour rappel, les révélations du lanceur d’alerte Jean – Jacques Lumumba qui s’est confié au Journal Le Soir, quatre versements de la BCC ont atterri sur l’un des comptes de la société EGAL chez BGFI Bank en novembre 2013 pour un montant total de 43 millions de dollars. Motif du versement : Provision investissement.

Zoom Eco

Advertisement
2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito