Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Enfin, China Molybdenum va racheter des parts dans Tenke Fungurume

Published

on

La compagnie chinoise China Molybdenum est autorisée à racheter les parts de Freeport McMoran dans Tenke Fungurume Mining installée dans l’ex-province du Katanga. Le gouvernement qui a donné son aval pour ce rachat tient à ce que les droits de la Gécamines soient respectés, indique le communiqué du Ministère des Mines rendu public le jeudi 27 octobre 2016.

Ce qui était annoncé en mai dernier par le groupe américain Freeport-McMoran, actionnaire majoritaire dans la société minière Tenke Fungurume Mining (TFM) va se concrétiser dans les prochains jours. Ses parts dans l’entreprise minière seront vendues à la firme chinoise China Molybdenum pour 2,65 milliards de dollars américains.

Le ministre Martin Kabwelulu précise dans ce communiqué que le gouvernement a pris cette décision afin de favoriser l’amélioration de l’environnement des affaires.

« Ce rachat permettrait aussi de créer des conditions favorables à la croissance économique durable », indique le communiqué du Ministère des Mines.

Pour rappel, la Gécamines, également actionnaire au sein de TFM (20%), avait protesté contre les conditions de cette vente. Elle avait estimé que le groupe américain Freeport McMoran s’était unilatéralement retiré transférant la majorité de TFM à une entité tierce.

En autorisant ce rachat, la RDC voudrait que les investisseurs de tous horizons qui désirent apporter leurs capitaux le fassent, malgré le ralentissement du cycle des matières premières et l’incertitude de l’économie mondiale.

RO/Zoom Eco

A RE(LIRE) :
RDC : Vente de Tenke Fungurume, les dessous des cartes !

Advertisement
2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito