Connect with us

a la une

Mining Indaba : le secteur minier de la RDC au centre des trois rencontres-phares

Published

on

Les activités de l’édition 2019 de Mining Indaba vont être officiellement lancées, ce lundi 4 février 2019 par le ministre sud-africain des Mines, Gwede Mantashe. Le programme de ce plus grand événement minier d’Afrique prévoit trois principales rencontres pour la Rd Congo, en plus de la série d’activités prévues en parallèles.

En effet, les deux premières activités auront lieu ce mardi le 5 février 2019.

D’abord la scène principale de événement sera rendue disponible de 12 heures à 12h40 pour un débat sur le Code minier de la Rd Congo sous le thème : « comment concilier les besoins des sociétés minières avec le gouvernement et les communautés? »

Des poids lourds pourront ainsi discuter autour de leur vision de l’industrie minière sour la modération de la correspondante spéciale de  Fastmarkets MB, Andrea Hotter. Le président et chef de la direction de Barrick, M. Mark Bristow en sera le conférencier principal.

Ensuite, le Forum minier junior prévu de 12h30 à 13h15 réunira les décideurs du secteur miniers. Ce panel de discussion planchera sur l’importance de l’exploitation minière de cobalt éthique en RDC et ses avantages sur la technologie.

La journée de mercredi 6 février débutera par le petit déjeuner dédié à la République démocratique du Congo. Il s’agit d’un sommet intergouvernemental de deux heures et trente minutes au cours duquel la vision du secteur minier congolais sera présentée.

La délégation des officiels congolais a été conduite par le secrétaire général aux Mines, Joseph Ikoli. C’est lui qui présidera cette rencontre.

Des responsables de différentes sociétés minières y compris des multinationales opérant en RDC sont déjà à Cape Town pour prendre part à ces travaux. Certains auront également à organiser d’autres activités dans leurs stands d’exposition.

La société civile congolaise a aussi délégué ses représentants. C’est le cas de Ernest Mpararo de la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (LICOCO) et le docteur Claude Kabemba , représentant officiel et directeur de Southern Africa Resource Watch. Ce dernier sera orateur dans le débat d’experts prévu ce mardi 5 février sur  le rôle des communautés dans l’avenir de l’industrie minière en Afrique.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :