Quantcast
Connect with us

Non classifié(e)

Législatives 2023 : Gentiny Ngobila sur la liste de 82 candidats invalidés pour fraude électorale

Avatar of La Rédaction

Published

on

ADED6D78 BBF4 441E AEBF A86714DA9C23

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, est invalidé pour fraude, vandalisme de matériel électoral et détention illégale des Dispositifs électroniques de vote (DEV).

Participant aux législatives nationales et provinciales du 20 décembre 2023, Gentiny Ngobila Mbaka figure sur la liste de quatre-vingt-deux (82) candidats sanctionnés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans la circonscription de la FUNA à Kinshasa où il avait postulé, le Gouverneur Ngobila n’est le seul à subir la rigueur de la loi. Les candidats Nsingi Pululu et Collette Tshomba étant également sanctionnés.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) met à charge de Nsingi Pululu les griefs de fraude, corruption, et détention illégale des DEV.

Colette Tshomba est, elle, invalidée en raison de la fraude, corruption, vandalisme de matériel électoral et détention illégale des DEV.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 5 janvier 2024, la Commission électorale nationale indépendante a par ailleurs annoncé l’annulation des élections législatives nationales, provinciales et communales dans les circonscriptions de Masimanimba en Province de Kwilu et de Yakoma en Province de Nord-Ubangi.

Engagé à restaurer l’image ternie de la Centrale électorale de la RDC, le nouveau président de la CENI, Denis Kadima Kazadi, et toute son équipe tiennent à des élections inclusives, transparentes et démocratiques.

L’application des sanctions vis-à-vis des acteurs politiques autrefois « intouchables » est perçue comme un geste visant à imposer le respect de bonnes pratiques électorales.

Au lendemain des scrutins combinés du 20 décembre 2023, les différentes missions d’observation électorale déployées en République Démocratique du Congo, notamment la MOE CENCO-ECC, avaient recommandé à la CENI de sanctionner sans complaisance tous les cas d’irrégularités.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV