Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa : le Gouverneur Ngobila lance les travaux de réhabilitation de l’éclairage public de grandes artères de la ville!

Published

on

Gentiny Ngobila Mbaka, Gouverneur de la Ville de Kinshasa, a lancé ce mardi 25 août à la gare centrale, les travaux de réhabilitation de l’éclairage public sur les grandes artères de la capitale congolaise. Cinq artères sont concernées par cette première phase de cette opération lancée en partenariat avec la Société Nationale d’Électricité (SNEL). Il s’agit du Boulevard du 30 juin et Lumumba, l’avenue Colonel Mondjiba, l’avenue de la Justice, l’avenue Batetela.

Kinshasa : le Gouverneur Ngobila lance les travaux de réhabilitation de l’éclairage public de grandes artères de la ville!Ces travaux dont la durée est de 14 jours, consisteront à remplacer les luminaires classiques par des luminaires LED qui donnent un large éclairage avec une faible consommation. Au total 620 ampoules Led de 300 Watts seront placées sur de 320 poteaux métalliques qui longent le boulevard du 30 juin jusqu’à Kintambo Magasin. Et ce, en raison de deux luminaires par poteau, dont l’un donne sur la chaussée et l’autre sur le trottoir.

« Nous sommes avec la Snel. Nous procédons aux travaux de réhabilitation de l’éclairage public sur le boulevard du 30 juin, dans un premier temps. Ensuite, l’opération se poursuivra sur le boulevard Lumumba, l’avenue Nguma, Mondjiba ainsi que toutes les autres grandes artères de la ville » a déclaré Gentiny Ngobila.

A lui d’ajouter, « les anciens luminaires classiques, enlevés sur ces artères, seront réaffectés sur les autres artères de la ville, dans le cadre de la deuxième phase de ce programme qui s’inscrit dans le cadre de Kinshasa Bopeto. A travers cette vision, nous voulons un assainissement total de la ville, avec des routes et avenues éclairées. Nous avions des éclairages publics qui n’éclairaient pas bien la ville, nous les avons remplacés par des LEDs, une nouvelle génération d’éclairage public et nous pensons que la ville sera beaucoup mieux éclairée qu’avant », a indiqué Gentiny Ngobila à la presse.

Les Kinois espèrent qu’à travers le lancement de ces travaux, le taux de banditisme va tant soit peu diminuer avec l’éclairage de poches noires qui leur servent de QG. Aussi, cette opération va diminuer le taux d’accident dans la capitale en mieux éclairant les automobilistes. Pour certains observateurs, il ne suffit pas de lancer ces travaux avec pompe mais il faut également en assurer la maintenance pour la beauté et la sécurité de la ville de Kinshasa.

Nadine FULA

Advertisement

Edito