Connect with us

a la une

Louis Watum : «l’industrie minière a tout à gagner en resserant les rangs »

Published

on

Le directeur général des opérations d’Ivanhoe Mines, Louis Watum estime que l’industrie minière congolaise a tout à gagner en resserrant les rangs pour rester unie. C’est un véritable appel de pieds qu’ il a lancé, ce mercredi 6 février 2019, à l’endroit du groupe de sept géants miniers et à la chambre des mines de la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

« Il serait bon que nous ayons des stratégies communes. Parce que nous sommes à plusieurs mois d’application du Code minier. Je crois que le débat n’est plus d’etre d’accord ou pas d’accord avec cette loi. Mais il est question aujourd’hui de documenter tous les dysfonctionnements dans l’application du code minier et d’établir le manque à gagner tant pour l’Etat que pour les opérateurs miniers. Et revenir au législateur avec des faits objectifs », a commenté Louis Watum au micro de Zoom Eco à Mining Indaba.

Cette stratégie recommandée a l’avantage de mettre en exergue les faiblesses de la loi minière sur base des faits réels et probants. Ce qui leur permettrait, le moment venu, de revenir au gouvernement et au législateur avec des recommandations réalistes et pertinentes afin d’apporter des solutions adaptées.

Faisant un lien entre l’approche politique dénommée « le peuple d’abord » et le principe de «responsabilité sociétale» des sociétés minières afin de faire avancer une industrie au service des intérêts de la nation, Louis Watum préconise le renforcement de dialogue et de collaboration entre les parties prenantes de l’industrie minière congolaise.

« Il y a toujours ce climat de méfiance, d’incompréhension entre les attentes de l’Etat qui sont légitimes pour ses populations et celles des investisseurs dont les capitaux ont une nature exigeant de garanties à long terme. Et dans cette tripartite, il faut que nous intensifions ce débat-là. Que chaque partie prenante comprenne qu’elle n’a pas que de droits, elle a aussi des obligations. Si on arrive à bien les comprendre, alors le débat sera beaucoup plus aisé et nous pourrions avoir de piste de sortie», a – t – il exhorté.

Eric TSHIKUMA | Zooma Eco

A RE(LIRE) :

RDC : la mine de Kakula entrera en production vers la fin de l’année 2020 (Invanhoe Mines)

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :