Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Les chiffres de Tenke Fungurume Mining de l’année 2016 !

Published

on

L’entreprise minière à capitaux américains Tenke Fungurume Mining (TFM) exploitant les gisements de cuivre et de cobalt dans la chaine des collines de Fungurume dans le territoire de Lubudi, province du Lualaba, a tenu à rendre public les chiffres de ses activités réalisées en 2016. De la production aux impôts et taxes payés en passant par les actions sociales financées, rien n’a été laissé en marge.

Selon un communiqué officiel, cette entreprise produit au cours de l’année dernière 215 940 tonnes de cathodes de cuivre et 16 053 tonnes de cobalt métal. TFM estime que la production de cuivre et de cobalt est une belle performance qu’elle a réalisée par rapport aux résultats des années antérieures.

TFM emploie 3 400 agents permanents dont 98% sont des citoyens congolais et 3 800 travailleurs contractants dont 95% des nationaux. Malgré la crise consécutive à la baisse des prix des matières premières qui a contraint beaucoup d’entreprises minières à fermer pour les unes et à réduire les effectifs du personnel et même à rabattre les salaires pour les autres, TFM affirme avoir stabiliser l’emploi de ses agents avec la jouissance de leurs salaires et autres avantages sociaux, selon une source syndicale.

En ce qui concerne le paiement des impôts et autres taxes au trésor public de la RDC, précise le communiqué, TFM, a versé auprès de différents services générateurs de recettes $ 241,5 millions en 2016. Depuis le démarrage du projet en 2006, elle a déjà payé une somme globale de $1.691 million à titre d’impôts et autres taxes dus au trésor public.

Dans le domaine social, TFM a investi une $105 millions en 2016 pour la concrétisation des projets de développement communautaire dans les agglomérations situées sa zone d’exploitation. Depuis le démarrage des activités de production en 2006, le montant global investi dans le social par TFM est de l’ordre de $130.8 millions.

TFM a également allouée au Fond social chargé des projets d’intérêt communautaire un montant de $3,5 millions au cours de l’année 2016. Ce montant est de l’ordre de $27.2 millions depuis le démarrage de l’exploitation en 2006, conclu le communiqué.

Selon une source bien informée, TFM, dont les actions ont été achetées par un consortium Chinois, traverse une période de transition, mais la situation de ses travailleurs reste intacte.

ACP/Zoom Eco


A RE(LIRE) :
RDC : Le Carter Center exhorte la publication du contrat révisé de TFM et du montant perçu par la Gécamines

RDC : CMOC assiste BHR Partners pour acquérir les parts minoritaires dans Tenke Fungurume

Advertisement

Edito