Quantcast
Connect with us

a la une

Kimbembe : «La PCA vient de prouver son incapacité à gérer la SCTP et à payer le personnel»

Published

on

Kimbembe : «La PCA vient de prouver son incapacité à gérer la SCTP et à payer le personnel»

En réaction aux propos de la Présidente du Conseil d’Administration de la SCTP lors d’un Point de Presse point de presse lundi à Kinshasa, le Directeur Général (en suspension) de cette entreprise  vient de dénoncer, ce qu’il qualifie de « tentative de trouver un bouc-émissaire aux marasmes actuels face auxquels elle a montré ses limites ».

Insistant sur cette incapacité constatée dans le Chef de Vicky Katumua, Jean Kimbembe rappelle que « c’est la deuxième fois qu’elle se montre incapable de contenir le personnel ou à apporter une solution à une situation de crise au sein de la société. C’était, en effet, pareil en novembre 2016; j’avais dû quitter mon lit d’hôpital pour ramener les travailleurs au calme ».

Zoom Eco vous propose, ci-dessous, la réaction de Jean Kimbembe donnant sa version des faits :

Ce qui arrive à la SCTP est vraiment dommage pour cette société qui était arrivée au seuil de sa relance par la synthèse « rail-ciment » que nous étions sur le point de réaliser. L’équipe actuelle a tort de ne pas surfer sur cette vague. Pour ma part, je ne suivrai pas la PCA dans cette logique.

Elle a verrouillé la Direction Générale pour tout régenter mais, hélas, elle vient de prouver son incapacité à gérer la société et payer le personnel. C’est tout de même insensé, pour elle, de revenir à moi, 7 mois après et dire qu’on a mal géré les avoirs de la société alors que toutes les dépenses de plus de 500.000$ devaient obtenir l’aval du Conseil. Et que dit-elle des conclusions du rapport des Commissaires aux comptes qui a côté notre gestion meilleure que celle de ceux qui ont précédé?

Les 7 millions de USD dont elle fait valoir n’étaient pas destinés au fonctionnement ni au paiement de salaire mais à l’acquisition des équipements pour le port de Matadi.

Et quand bien même je serais parti avec les 7 millions (qui, en réalité, étaient logés à la BGFI au moment de ma suspension), il se recommande de lui poser la question de savoir le montant de l’enveloppe pour la paie mensuelle des salaires du personnel actif ainsi que les rentes des retraités.

La PCA a manqué une belle occasion de se taire mais on peut comprendre ses émotions si l’on se rappelle que le vendredi dernier, il y avait un cercueil pour elle également et c’est tout ce qu’elle n’avait jamais voulu vivre durant son mandat à la présidence de la SCTP. Hélas!

En conclusion :

  1. La PCA n’a pas répondu aux attentes des agents; elle n’a pas indiqué la voie pour le règlement des salaires. Les agents, en effet, posent la question de savoir si Kimbembe est parti avec les locomotives, les rails, les grues,…
  2. La PCA a depuis novembre 2016 transmis le dossier au Parquet Général. Elle a même transmis au même Parquet, le rapport d’audit effectué par le CPCC, en février 2017. L’instruction suit son cours et nous attendons tous les conclusions.
  3. En tant que mandataires de l’Etat, c’est au seul Gouvernement que nous devons rendre compte de notre gestion et non à la presse. Et, c’est pour cette raison que je ne la suivrai pas sur ce terrain.

Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito