Connect with us

a la une

RDC : Bobo Kabungu préconise l’évaluation de l’action publique comme critère de gouvernance

Published

on

RDC : Bobo Kabungu préconise l'évaluation de l'action publique comme critère de gouvernance 1

Docteur en Économie et haut fonctionnaire de l’Etat, Bobo B. Kabungu a préconisé l’évaluation de l’action publique comme critère de gouvernance en Rd Congo. D’où, la nécessité de l’institutionnaliser.

Dans une interview accordée à Zoom Eco, ce scientifique estime que l’administration publique devrait impérativement intégrer cette démarche en vue de mieux définir la destiné économique de son pays.

« L’évaluation des politiques publiques contribue essentiellement à l’aide décisionnelle, tandis que le contrôle, l’audit et le pilotage ont respectivement pour finalité principale la sanction, l’alerte et la rectification de la trajectoire », a-t-il indiqué.

Après 18 ans de croissance économique positive, la Rd Congo croit en son émergence et espère rejoindre le Club des pays développés avant deux générations.

Si le pays dispose du potentiel nécessaire pour y parvenir, soutient cet économiste, il lui faudra des efforts notamment sur deux volets.

D’une part, l’exploitation efficace de son potentiel en veillant à la diversification des sources de croissance et en assurant une éducation de qualité, gage de valeur ajoutée.

Et d’autre part, l’impératif pour ses institutions jouer un rôle déterminant pour une gestion transparente de la chose publique en guise d’une bonne justice distributive et une aide à la décision sur la base de l’appréciation de l’action de l’État.

« C’est ici que cette évaluation trouve tout son sens. Les états à longue expérience qui ont maximisé la production de leurs richesses ont érigé l’évaluation des politiques publiques en critère de gouvernance », renchérit Bobo B. Bukungu.

S’inspirant de la thèse défendue par les lauréats du prix Nobel de l’Economie 2019 axée sur l’adoption de la méthode expérimentale aux interventions en matière de développement, cet économiste affirme que dans les pays développés et émergents, tout est question de mesure, de jugement de valeur d’appréciation de la qualité et/ou de détermination de l’impact des interventions publiques sur différents secteurs de la vie.

Et de préciser : « cela est tellement de rigueur qu’avant d’ériger un pont à fin de relier deux entités territoriales, des études sérieuses sont menées en amont, non seulement pour bugdetiser les travaux, mais surtout s’assurer de la pertinence du projet pour mesurer son impact sur l’environnement local et en qualifier les retombées économiques et sociales. »

Bobo B. Kabungu a dorénavant décidé de faire bénéficier à la Rd Congo son expertise d’enseignant dans les universités occidentales et de chercheur sur la notion de l’évaluation publique comme moyen de lutter contre la pauvreté.

Philippe KATUMBA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement